Des pro-indépendantistes français proposent l'asile politique au gouvernement catalan

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Des militants pro-indépendantistes des Pyrénées-Orientales offrent l'hospitalité au président Carles Puigdemont pour un gouvernement catalan en exil à Perpignan.

Alors que Madrid pourrait suspendre l'autonomie de la Catalogne, côté français, certains militants indépendantistes proposent d'héberger les responsables catalans. Une option pour ceux qui chercheraient à éviter une arrestation, comme le président Carles Puigdemont.

"Il sera bien accueilli". Le leader du comité pour l'autodétermination de la Catalogne Nord a ainsi proposé sa maison de 400 m², à Théza tout près de Perpignan, pour accueillir le gouvernement en exil. En cas d'exil, cette belle villa pourrait ainsi devenir le siège de la Generalitat, l'organisation politique de la communauté autonome de Catalogne. Dans ce quartier résidentiel, l'idée est plutôt bien accueillie. Certaines maisons arborent même un drapeau de l'indépendance. "On est tous catalans. Moi je suis prêt à les accueillir tous, de Barcelone, de France, d'où vous voulez. S'il (Carles Puigdemont, ndlr) veut venir ici, il sera bien accueilli", assure Jean-Pierre, un habitant.

Prêts à cacher les responsables catalans. Cette maison est la première à avoir été proposée sur les réseaux sociaux, et d'autres ont suivi. "S'il y avait cette éventualité de l'exil, Carles Puigdemont saurait que chez nous, il serait logé. Il aurait un soutien matériel pour qu'il continue son rôle de président de Generalitat", estime un membre du parti Unitat Catalana. "Moi, j'ai une maison familiale qui me sert de résidence secondaire et qui peut aussi être mise à disposition", assure-t-il. Lui et d'autres se disent même prêts à cacher les responsables catalans s'il le faut. Dans tout le département des Pyrénées-Orientales, une quarantaine de propriétaires ont ainsi proposé leurs maisons pour les accueillir.