Canicule : le plan de la SNCF pour éviter les incidents

  • A
  • A
Canicule : le plan de la SNCF pour éviter les incidents
Image d'illustration.@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

DÉPANNAGE - Alors que débute un week-end de départs en vacances, la SNCF a prévu de faire face, dans un contexte de canicule, aux pannes de trains en stockant près de 450.000 bouteilles d'eau et 125.000 plateaux-repas.

Pas de climatisation, interdiction de sortir, 1h30 d'attente pour avoir de l'eau… Mardi, 500 usagers partant d'Orléans pour se rendre à Paris ont vécu l'enfer de la canicule dans leur train en panne. Alors que les départs pour les grandes vacances commencent dès vendredi et que la canicule risque de provoquer de nouvelles pannes, la SNCF a mis en place plusieurs scénarios pour éviter que des incidents se reproduisent.

Open bar. Le premier scénario établi par la SNCF est le train arrêté en rase campagne. Pour des raisons de sécurité, il n'est pas toujours possible de descendre sur les voies pour prendre l'air. Alors, si la climatisation ne fonctionne plus, au bout d'une heure, les passagers auront droit de se servir gratuitement en boissons non-alcoolisées au bar. Si la climatisation fonctionne, il faudra attendre deux heures.

Le préfet sollicité. Le deuxième scénario prévoit une panne qui s'éternise au-delà de cinq heures, toujours sans climatisation. La SNCF fera alors appel au préfet de la zone où le train est bloqué. Ce dernier pourra alors alerter les secours : sécurité civile, pompiers ou encore Croix Rouge. L'objectif est d'apporter de l'aide et de l'eau aux voyageurs.

Eau et plateaux-repas. La SNCF a aussi prévu de répondre aux situations d'urgence en stockant dans 150 gares près de 450.000 bouteilles d'eau de 50 cl. Plus de 125.000 plateaux repas, 85.000 coffrets en-cas et 35.000 coffrets petit-déjeuner sont aussi répartis entre les gares.

La SNCF demande enfin à ses usagers de se tenir informés sur les températures caniculaires et les possibles retards ou annulations de trains qui peuvent en découler. En cas de perturbation, elle conseille, si possible, de reporter son voyage.