"Attitudes inappropriées" : l'évêque de Grenoble défend son ex-confrère

  • A
  • A
"Attitudes inappropriées" : l'évêque de Grenoble défend son ex-confrère
L'évêque de Dax était accusé "d'attitudes inappropriées" à l'égard de jeunes. (Photo d'illustration) @ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Monseigneur de Kerimel explique dans un courrier pourquoi il accueille l'ancien évêque de Dax dans son diocèse.

L'évêque de Grenoble Guy de Kerimel a pris la plume pour "mettre fin à de possibles rumeurs ou des amalgames" sur l'arrivée dans son diocèse de l'ancien évêque de Dax, dans les Landes. Ce dernier avait démissionné pour avoir eu des attitudes "inappropriées" envers des adolescents.

"C'est moi qui l'ai invité à venir". "J'ai accueilli avec confiance le 8 novembre dernier Monseigneur Hervé Gaschignard, évêque émérite d'Aire et Dax. Il n'a pas été muté à Grenoble comme on a pu le lire, mais c'est moi qui l'ai invité à venir, avec l'accord de Rome", indique Monseigneur de Kerimel dans un courrier adressé lundi aux prêtres, diacres et fidèles laïcs du diocèse de Grenoble-Vienne.

"Une attitude non ajustée auprès de jeunes". "Monseigneur Gaschignard n'a jamais été accusé ni même soupçonné d'actes de pédophilie et je m'indigne de ceux qui pourraient le laisser sous-entendre. Ce qui lui a été reproché est d'avoir eu une attitude non ajustée auprès de jeunes. Lui et moi avons entendu ce reproche", poursuit l'évêque.

En juin, une enquête avait été classée sans suite par le parquet de Dax, qui avait confirmé l'existence de gestes et paroles déplacés à l'égard d'adolescents de la part de Monseigneur Gaschignard, tout en précisant qu'aucun ne relevait d'une qualification pénale.