Ils doivent repasser leur épreuve de maths : "Je trouve ça injuste, je sors de trois jours de festival"

  • A
  • A
Partagez sur :

Clémence, élève de Terminale ES, doit repasser mercredi son épreuve de maths au baccalauréat, car son examinateur s'est fait voler les copies la semaine dernière.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Ils pensaient en avoir terminé avec le bac mais il n'en est rien. Plusieurs dizaines d'élèves parisiens de Terminale ES repassent mercredi matin leur épreuve de mathématiques, après que leur correcteur s'est fait voler sa sacoche contenant les copies de l'épreuve passée la semaine dernière. Ces élèves n'ont pas eu le choix : ils doivent plancher à nouveau sur cette matière au coefficient 7, puisqu'il s'agit de leur spécialité, alors que la plupart avaient déjà relâché la pression, comme Clémence.

"Un peu démoralisée…". "C'est un peu difficile de se remettre aux révisions sachant que j'étais très heureuse d'avoir fini le bac et j'étais prête à fêter ça. Je suis un peu démoralisée et découragée...", confie cette élève de Terminale ES à Europe 1. "Mais je me suis dit que je n'avais pas très bien réussi cette épreuve, donc c'est un peu une seconde chance qu'on me donne pour vraiment bien la réussir", tente-elle de positiver.

Trois élèves déjà en vacances. "Je trouve ça un peu injuste en un sens parce que je sors de trois jours de festival, et je ne suis pas dans les mêmes conditions que lorsque j'ai révisé le 'vrai' bac. Ça va être différent, un peu particulier, mais je vais retrouver des amis là-bas puisqu'on est plusieurs dans cette situation", relativise Clémence.

Sur les 61 élèves concernés, trois sont toutefois absents mercredi : ils sont déjà partis en vacances. Mais cette absence ne sera pas sanctionnée, a indiqué l'Éducation nationale : ils pourront repasser l'épreuve lors des rattrapages le 12 septembre.