13.000 foyers toujours privés d'électricité samedi à 19h

  • A
  • A
13.000 foyers toujours privés d'électricité samedi à 19h
Inondation dans le Loir-et-Cher@ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

13.000 foyers sont encore privés d'électricité samedi soir suite aux inondations. Plusieurs départements sont placés en vigilance orange et rouge aux inondations. 

Quelque 13.000 foyers restaient privés de courant samedi dans le Loiret, le Loir-et-Cher et l’Île-de-France en raison des inondations, a indiqué en fin de journée le gestionnaire du réseau français de distribution d'électricité Enedis (ex-ERDF). Vendredi soir, l'entreprise avait fait état d'environ 18.000 foyers sans électricité, chiffre tombé à un peu plus de 17.110 samedi à midi.

13.000 foyers privés d’électricité. Dans le détail, en Île-de-France, 11.400 foyers étaient toujours victimes de coupures (contre 15.030 à midi), 6.600 étaient touchés dans l'Essonne (8.300), 2.900 en Seine-et-Marne (5.100), 1.200 dans le Val de Marne (960) et 700 plus en aval dans les Yvelines (670). Aucun foyer de Paris intramuros n'est touché. Dans le Loiret, 350 foyers restaient privés d'électricité (650), 1.000 étaient touchés dans le Loir-et-Cher (1.100) et enfin 250 clients étaient concernés dans le Cher (300). Soit un total de 13.000 clients non servis.

La décrue s'amorce lentement, notamment à Paris, après avoir atteint 6,10 m, "dans la fourchette basse" des prévisions "en raison des faibles précipitations de vendredi", selon Ségolène Royal. Il s'agit cependant de son plus haut niveau depuis 30 ans. Mais en aval, la Seine monte et une partie du département de Seine-Maritime a été placé en vigilance rouge.

Vigilance orange et rouge. Comme 12 autres départements, Paris reste en tout cas en vigilance orange, et le célèbre zouave du pont de l'Alma, repère symbolique des Parisiens, a de l'eau jusqu'au bassin depuis vendredi midi.