Pourquoi le Luxembourg veut-il faire des forages sur les astéroïdes ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alain Cirou a détaillé mercredi dans Europe Midi l'initiative du Luxembourg, qui veut encourager l'exploitation minière des astéroïdes.

C’est un scénario qui semble sorti d’un film de science-fiction. Le Luxembourg a présenté mercredi un ambitieux programme visant à encourager l’exploitation des ressources minières des astéroïdes. Alain Cirou a expliqué mercredi dans Europe Midi les enjeux de cette initiative, qui arrive deux mois après le Space Act américain. Le Grand-Duché veut attirer sur son territoire des investisseurs prêts à se lancer dans la conquête des ressources naturelles de l'espace en créant un "cadre réglementaire et juridique" favorable.

Terres rares et eau. Selon le directeur de la rédaction du magazine Ciel et espace, on trouve sur les astéroïdes deux types de matériaux susceptibles d’intéresser les investisseurs et les pouvoirs publics : des terres et des métaux rares, comme le platine et le nickel, et parfois de l’eau. Les terres rares sont des composants indispensables à de nombreux appareils électroniques, comme les écrans d’ordinateurs et les smartphones. Elles sont, à ce titre, indispensables à l’industrie et sont en voie d'épuisement sur Terre. D’autre part, certains astéroïdes étant composés à 20% d’eau, il suffirait de séparer l’oxygène et l’hydrogène qui la composent pour obtenir le comburant permettant de faire décoller les fusées et les satellites… L’opération permettrait de diviser les coûts de décollage par deux, et de faire des astéroïdes des "garages" de l’espace, sourit Alain Cirou.

Stimuler la recherche. Aussi impressionnants qu’ils en ont l’air, les forages d’exploration - prélude à l’exploitation des éventuelles ressources trouvées - ne sont pas beaucoup plus difficiles à mettre en oeuvre que des forages sous la mer, selon le consultant scientifique d’Europe 1 : certains sondages sous-marin coûtent de dix à vingt milliards d’euros. Alain Cirou souligne également qu’outre son objectif commercial, ce programme du Luxembourg va favoriser la recherche et permettre d’en apprendre plus sur l’espace.

Les entreprises privées qui s'installeront au Luxembourg pour se lancer dans ce domaine seront assurées de "leurs droits" sur les ressources qu'elles extrairont des astéroïdes, par exemple des minerais rares, d’après le ministère luxembourgeois de l’Economie. Le Luxembourg investira lui-même dans certains projets de recherche et développement. Il envisage aussi de prendre des participations directes dans le capital de certaines compagnies qui s'engageront dans des activités préparant cette exploitation.