Pour son anniversaire, Thomas Pesquet va déguster des macarons de Pierre Hermé

  • A
  • A
Pour son anniversaire, Thomas Pesquet va déguster des macarons de Pierre Hermé
@ ESA/NASA / AFP
Partagez sur :

Pour l'aider à souffler ses 39 bougies lundi, l'astronaute Thomas Pesquet peut compter sur ceux qui l'admirent sur Terre. Le pâtissier Pierre Hermé lui a fait parvenir des macarons sur-mesure.

C'est un jour particulier pour Thomas Pesquet. L'astronaute français, perché depuis un peu plus de trois mois au cœur de la Station spatiale internationale (ISS), fête lundi ses 39 ans. Pour son anniversaire, une petite surprise lui est réservée. Il va pouvoir déguster une douceur qui change radicalement de ses plats lyophilisés : des macarons, conçus et fabriqués par le français Pierre Hermé, sacré meilleure pâtissier du monde.

Acheminés par capsule spatiale. C'est la première fois que des macarons sont envoyés dans l'espace, et ça n'a pas été une mince affaire. Ces petites douceurs ont été acheminées dans une capsule de ravitaillement, qui a été réceptionnée par Thomas Pesquet grâce à un bras articulé accroché à la station. À l'intérieur de la capsule, au milieu de deux tonnes de matériel, Thomas Pesquet pourra découvrir deux petites boîtes de macarons à la framboise.

Un macaron ultra-perfectionné. Il a fallu un an pour créer ce macaron qui respecte toutes les contraintes liées à la station spatiale. Il ne contient aucune bactérie et ne fait pas de miettes car elles pourraient s'infiltrer dans le système de ventilation de la station. Des tests de vibration ont même été effectués pour s'assurer que le biscuit n'explose pas en vol. Le macaron devait aussi pouvoir résister aux chocs thermiques. "Faire un macaron qui puisse résister à moins 40 degrés ou plus 50 degrés, ce n'est pas quelque chose que j'avais déjà expérimenté. Là, on sait que c'est possible", se réjouit Pierre Hermé, au micro d'Europe 1.

"Magique". Mais le goût ne doit pas pour autant être oublié. "J'ai remplacé la ganache, la crème qui est à l'intérieur, par une pâte de fruits qui se conserve, car il y a très peu d'humidité à l'intérieur. Elle restitue quand même un goût très puissant", décrit le pâtissier. Une expérience que n'oubliera pas Pierre Hermé. "Envoyer un macaron dans l'espace, c'est quelque chose de magique", se réjouit-il. Le reste de la journée de Thomas Pesquet devrait être classique : réveil à 6h et coucher à 21h30. Une journée sans doute ponctuée des nombreux messages d'anniversaire d'internautes.