Les chevaux "parlent", surtout lorsqu'ils ont faim

  • A
  • A
Les chevaux "parlent", surtout lorsqu'ils ont faim
Les chevaux sont en mesure de créer un plan mental pour évaluer l'état d'attention du public.@ AFP
Partagez sur :

Les chevaux communiquent volontairement avec les humains, révèle une étude repérée par Sciences et Avenir.

Signes de tête, regards, pointage… les chevaux sont capables de communiquer avec l'homme volontairement, rapporte une étude repérée par Sciences et Avenir et réalisée par Rachele Malavasi, chercheuse en cognition à l'École d'équitation éthique de Moncigoli Di Fivizzano, en Italie et Ludwig Huber, professeur à l'institut de recherche vétérinaire de Vienne, en Autriche.

Des hochements de tête. Pour cette étude, quatorze chevaux ont été placés dans des enclos séparés et un saut rempli de nourriture a été déposé hors de leur portée. Leur maître devait alors se placer à différents endroits, en dehors ou à l'intérieur de l'enclos. Résultat : lorsque les maîtres étaient orientés face aux animaux, les chevaux utilisaient des indicatifs, comme le pointage, des hochements de tête, allant même jusqu'à tapoter leur tête contre leurs propriétaires pour les inciter à les aider.

Une stratégie de communication. "Ils sont en mesure de créer un plan mental pour évaluer l'état d'attention du public et modifier leur stratégie de communication en conséquence", précise Rachele Malavasi. Avec les chevaux, les chiens sont les seuls animaux domestiques capable de communiquer de cette façon, rappelle Sciences et Avenir.