Encore quelques heures avant d’arriver sur l’ISS pour Thomas Pesquet

  • A
  • A
Partagez sur :

Parti jeudi soir de Baïkonour (Kazakhstan) à bord du vaisseau Soyouz, l’astronaute français Thomas Pesquet arrivera ce samedi soir, à 23h (heure de Paris), sur la Station spatiale internationale (ISS). 

REPORTAGE

Un jeu de carte et des dés. Voilà ce que Thomas Pesquet a emporté avec lui jeudi, pour occuper les 48 heures de trajet qui le séparaient de la Terre à l’ISS. Deux jours dans une minuscule capsule de 2 mètres de long pendant lesquels il aura fait 34 fois le tour de la Terre, ça peut paraître long… "Cela a été les deux jours les plus long de ma vie", racontait un astronaute danois qui était dans la Station spatiale internationale l’année dernière.

Un temps d'adaptation nécessaire. Si le temps est long, il permet néanmoins de se préparer à la vie dans l’espace. "C’est un moment qui permet de s’adapter progressivement aux conditions de microgravité qu’on découvre pour la première fois si c’est notre premier vol. Cela permet de découvrir comment son corps se déplace, se libère de cette pesanteur. Il y a également le premier regard par le hublot, explique l’astronaute française Claudie Haigneré. Je trouve que c’est une adaptation qui permet d’être vraiment efficace à 100% et prêt au moment où on ouvre l’écoutille pour rentrer dans la Station spatiale internationale."

Echange de cadeaux à l'arrivée. Six spationautes vivent en permanence sur l’ISS. A son arrivée, Thomas Pesquet, qui voyage avec le Russe Oleg Novitskiy et l’Américaine Peggy Whitson, sera donc accueilli par trois astronautes qui vivent à bord de la station depuis un mois. Un échange de petits cadeaux est d’ailleurs prévu entre les actuels occupants de l’ISS et les nouveaux arrivants.