Zika : Pau-Langevin relativise la recommandation de Marisol Touraine

  • A
  • A
Zika : Pau-Langevin relativise la recommandation de Marisol Touraine
George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
0 partage

La ministre des Outre-mer a estimé vendredi qu'il était facile de se prémunir du virus Zika, y compris pour les femmes enceintes.

La ministre des Outre-mer George Pau-Langevin a relativisé vendredi la recommandation de Marisol Touraine aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages dans les Antilles et en Guyane où l'épidémie de Zika se répand.

Des précautions à prendre. "La particularité du Zika par rapport à la Dengue ou au Chikungunya, qui sont un peu des maladies similaires, c'est qu'on suspecte un risque de malformations pour les bébés. Donc c'est vrai qu'il faut être prudent, mais à mon sens une femme (enceinte) qui met du produit antimoustique, qui dort avec une moustiquaire ou avec une clim' fraiche, elle a un risque très limité", a déclaré George Pau-Langevin sur Sud Radio et Public Sénat.

Trop drastique. "Moi, il me semble qu'il n'y a pas des solutions aussi drastiques (à prôner) que de dire 'n'allez pas dans les Antilles-Guyane'", a insisté George Pau-Langevin, qui "rappelle que la Réunion n'est absolument pas concernée". Jeudi, la ministre de la Santé Marisol Touraine a "fortement" recommandé aux femmes enceintes de différer d'éventuels voyages aux Antilles ou en Guyane. Cette épidémie touche actuellement une partie des Antilles et de l'Amérique du Sud, notamment en Guyane et au Brésil où les autorités sanitaires ont constaté une augmentation importante du nombre de bébés affectés de microcéphalie (diminution du périmètre crânien).

Lutter contre les moustiques. "Il est clair que puisque l'épidémie maintenant est en Amérique latine, notamment au Brésil, elle s'est étendue à la Guyane et aujourd'hui à la Martinique". Mais du fait de l'expérience de la lutte contre le chikungunya, "tout ce qui consiste à lutter contre les moustiques est mis en oeuvre dans les territoires", "éliminer les eaux dormantes", "nettoyer les gouttières", a assuré la ministre des Outre-mer.