Vaccin contre la grippe : "On va à la pharmacie, on nous vaccine et terminé"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les adultes peuvent se faire vacciner directement par leurs pharmaciens dans deux régions depuis vendredi. Une expérimentation qui réjouit professionnels de santé et clients dans une officine lyonnaise.

REPORTAGE

Se faire vacciner contre la grippe chez son pharmacien, le dispositif est testé depuis vendredi, et ce pendant trois ans, dans deux régions pilotes : la Nouvelle-Aquitaine et l'Auvergne-Rhône-Alpes. Près de 3.600 pharmaciens ont accepté de participer à cette expérimentation. En achetant son vaccin contre la grippe, on peut être vacciné dans la foulée et sans rendez-vous. Une expérimentation destinée à augmenter le nombre de personnes vaccinées contre le virus.

Une initiative positive. Dans sa pharmacie du huitième arrondissement de Lyon, la pharmacienne Françoise Riou peut désormais vacciner ses clients, mais sous certaines conditions. Elle ne peut pas vacciner enfants et femmes enceintes et seulement les adultes munis d'une ordonnance ou d'un bon de vaccination. Pour cette pharmacienne, c'est déjà un bon début. "Ça fait 30 ans que je travaille et depuis 30 ans, on me demande de vacciner une fois que j'ai délivré le vaccin. Donc j'ai dit 'Ouf, enfin'", a-t-elle confié au micro d'Europe 1.

Une formation et un lieu dédié. Pour cela, Françoise Riou a dû suivre une formation et surtout aménager un espace dédié à la vaccination dans sa pharmacie. "Ce n'est pas immense, c'est un petit local. Mais il faut avoir un siège, que la personne soit isolée donc qu'on puisse fermer une porte. On vaccine, on laisse reposer le patient et voilà."

Inciter les Français à se faire vacciner. Une mesure qui a pour objectif d'inciter les Français, qui restent méfiants, à se prémunir contre le virus, notamment ceux qui ne vont pas souvent chez le médecin faute de temps. C'est le cas de Stéphanie, venue testée le dispositif.

"Je trouve ça très pratique parce que c'est un peu galère d'aller à la pharmacie, de prendre rendez-vous chez le médecin pour se faire vacciner... Alors que là, on va à la pharmacie, elle nous vaccine et terminé." En France, moins de 50% des personnes à risque se font vacciner contre la grippe, l'objectif est d'atteindre les 75%.