Tiques : comment agir pour éviter la maladie de Lyme

  • A
  • A
Partagez sur :

Si vous vous baladez dans la nature pendant l'été, privilégiez les habits longs et inspectez votre peau soigneusement pour repérer une éventuelle morsure.

Mettre de la crème solaire, s'hydrater...Les recommandations d'été sont connues. Celles concernant les tiques sont moins classiques mais tout aussi importantes, notamment pour tous ceux amenés à se promener en forêts ou dans les alpages, comme les jeunes en colonies de vacances. Chaque année, l'agence Santé publique France recense 30.000 morsures de ces insectes pouvant transmettre la maladie de Lyme. Europe 1 vous donne quelques conseils pour éviter les morsures.

"S'inspecter". L'été est propice aux colonies de vacances et aux randonnées. Mais prudence dans les hautes herbes, les enfants sont particulièrement exposés aux piqûres de tiques. Pour Sophie Naudin, du réseau santé des scouts et guides de France, la vigilance est de mise. "Il faut porter des vêtements longs et fermés ainsi qu'un chapeau", explique-t-elle. "On fait de la prévention au niveau des temps de toilette notamment, pour qu'ils apprennent à s'inspecter soigneusement pour éviter que les tiques restent longtemps sur les jeunes." Même chose du côté de la colonie de vacances Cap Junior où les moniteurs sont alertés des risques.

Le premier symptôme : une plaque rouge. Mais attention, il faut rester vigilant même après les séjours. On peut ne pas se rendre compte d'avoir été mordu. D'après le professeur Eric Caumes de la Pitié-Salpêtrière, les symptômes peuvent être visibles seulement plusieurs semaines après la piqûre. "Il s'agit principalement d'une plaque rouge sur la peau. Dans un deuxième temps, vont apparaître des arthrites qui touchent une grosse articulation, le genou par exemple, ou un type de méningite accompagné de douleurs au niveau d'un bras ou d'une jambe", décrit le médecin.

Tire-tique. L'idéal est de repérer la présence de la tique - qui reste sur la peau - avant de subir les symptômes, d'où l'importance de "s'inspecter". En cas de morsure, il faut retirer l'insecte à l'aide d'un tire-tique, une pince vendue en pharmacie. Enfin, sachez que toutes les tiques ne sont pas infectées et ne transmettent pas toute la maladie de Lyme.