Ophtalmos, cardiologues... des délais d'attente très disparates

  • A
  • A
Ophtalmos, cardiologues... des délais d'attente très disparates
@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

Selon les départements, les délais d'attente pour voir certains médecins spécialistes peuvent passer de moins d'un mois à 10 mois selon les départements, selon une étude.

Les délais d'attente pour un rendez-vous chez un médecin spécialiste sont très variables selon les catégories et les départements, selon une étude publiée samedi sur le site Mutuelle.com. Ils peuvent atteindre jusqu'à 327 jours chez un ophtalmologiste dans la Loire, et moins d'une semaine chez un cardiologue à Paris.

Les ophtalmos, des perles rares. Les ophtalmologistes restent les spécialistes les moins disponibles, avec un délai d'attente moyen de 109 jours sur toute la France. A l'opposé, les plus accessibles sont les radiologues avec 6 jours d'attente, détaille l'enquête menée auprès de 7.700 médecins. Les disparités sont très marquées d'un département à l'autre. Un habitant de la Loire doit ainsi patienter, en moyenne, un nombre record de 327 jours pour voir un ophtalmologiste. Les délais atteignent également des sommets dans le Puy-de-Dôme (277 jours) ou la Haute-Loire (266). Ils tombent à moins d'un mois dans certains arrondissements parisiens (11 jours dans le VIIIe, 13 jours dans le IIe), en Corse du Sud (12 jours) ou dans les Alpes-Maritimes (17 jours).

Les cardiologues, peu disponibles en Vendée. Deuxième spécialité la moins disponible : la cardiologie. Selon Mutelle.com, il faut 53 jours en moyenne pour décrocher un rendez-vous, avec, là aussi, de fortes différences géographiques : 201 jours en Vendée, 161 dans l'Indre, alors que le délai n'excède pas les deux semaines dans les Alpes-Maritimes. Il descend même à moins de huit jours dans les XVIe et XXe arrondissements de Paris. L'attente est également moindre en région parisienne, dans les Alpes-Maritimes (13) et dans le Tarn-et-Garonne (23).

La radiologie, peu d'attente partout en France. Les médecins spécialistes les plus disponibles sont les radiologues : 6 jours d'attente seulement, et de manière assez homogène sur l'ensemble du pays. Il n'y a que dans la Nièvre qu'il faut attendre plus de 15 jours. "Nous n'avons pas vraiment trouvé de logique" à toutes les disparités géographiques, a commenté auprès de l'AFP un responsable de Mutuelle.com, qui s'est spécialisé dans ce type d'études comparatives.