Méningite : la vaste opération de vaccination débute sur le campus dijonnais

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après deux décès sur le campus universitaire, environ 30.000 personnes qui côtoient l'université vont être vaccinées d'ici à la fin du trimestre. L'opération ne sera réussie que si 70% des étudiants se mobilisent.

L'opération est d'une ampleur exceptionnelle. Sur le campus de Dijon, 30.000 personnes, étudiants et enseignants, vont se faire vacciner contre la méningite dès mercredi et jusqu'à la fin du premier trimestre 2017. La décision a été prise après que trois cas, dont deux mortels ont été diagnostiqués au sein de l'université.

70% de la population du campus doit être vaccinée. Les premiers à pouvoir se faire vacciner vont être les étudiants du pôle économie. Ce groupe correspond aux mille personnes qui fréquentaient de près ou de loin les deux étudiants décédés ces derniers mois. L'opération médicale, qui va se dérouler en plein milieu du campus dans une salle de spectacle, est gratuite. Il suffit de présenter une pièce d'identité, d'émarger une feuille de participation et de remplir un court questionnaire avant l'injection. 

Pour garantir l’efficacité de cette vaste opération, il faut qu'au moins 70% des étudiants viennent se faire vacciner. Depuis quelques jours, le président de l'université met tout en oeuvre pour les mobiliser : envois de mails et rencontre avec les étudiants, notamment.

"Pas envie de se contaminer". Cela semble porter ses fruits. Beaucoup, à l'image de Guillaume, n'hésitent pas une seconde : "on n'a pas envie de tous se contaminer entre nous. C'est un peu un geste solidaire que l'on fait en allant se faire vacciner et franchement, je peux vous assurer que quand vous voyez deux personnes de la fac mourir aussi vite, ça fait froid dans le dos. On a décidé d'aller tous se faire vacciner." La semaine prochaine, 10.000 autres personnes pourront se faire vacciner puis les 20.000 restantes à partir du 20 janvier.