Menace sur les centres de don du sang, faute de médecins

  • A
  • A
Menace sur les centres de don du sang, faute de médecins
Les centres de don du sang ont besoin de médecins pour fonctionner.@ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

Avec moins de médecins en milieu rural, des centres de don du sang menacent de fermer. Les bénévoles tentent malgré tout de s'organiser.

C'est une conséquence inquiétante de la baisse du nombre de médecins dans les zones rurales : comme le relève Le Parisien, lundi, plusieurs établissements de don du sang menacent de fermer leur porte. Vosges, Orne, Seine-et-Marne… le quotidien évoque plusieurs centres où l'absence de remplaçant pour un médecin qui part à la retraite conduit à une fermeture quasi inéluctable.

Quelle incidence pour les ponts de mai ? Et alors que les ponts du mois de mai peuvent encore assécher les stocks de sang, de plaquettes et de plasma, l'Établissement français du sang veut faire de ce mois de week-ends à rallonge une opportunité pour donner. "Cela peut être l’occasion de découvrir l’expérience du don du sang pour la première fois", insiste l’EFS au Parisien.