La bonne fée des "phobiques administratifs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Estelle Guillerm a expliqué en quoi consistait son métier d'assistante administrative à domicile.

INTERVIEW

Régler ses factures à l'heure, trier son courrier, des gestes du quotidien qui posent des problèmes à certains, par manque de temps ou "phobie administrative". C'est là qu'intervient alors Estelle Guillerm, assistance administrative à domicile. Dans Il n'y en a pas deux comme elle, elle est venue expliquer son métier.

Record de dix ans de retard dans son courrier. "Je fais tout ce qui attrait à l’administratif personnel", a expliqué Estelle Guillerm au micro d'Europe 1. "Mon métier n'est pas seulement d'ouvrir les enveloppes", a confié l'assistance administrative. Sa profession consiste "surtout à trier les courriers, les organiser, y répondre, préparer les factures et les dossiers, faire les démarches à la place des gens".

Pour certains, la bonne tenue administrative est devenue un challenge en soi et c'est à ce moment là que Estelle Guillerm intervient. Son client le plus impressionnant ? Une personne qui avait cumulé dix années de retard dans le traitement de son courrier.

Qui fait appel à ce service ? Pour faire appel à un assistant administratif à domicile, il faut quand même compter 39 euros de l’heure "pour des interventions régulières en formule d’abonnement". Un service qui n'est donc pas donné à tout le monde.

Estelle Guillerm a indiqué qu'il existe plusieurs profils de clients. "Des personnes qui n'ont pas le temps de le faire, des seniors en marge de la société, des personnes malades" ou encore des "angoissés", qui n'aiment pas s'occuper de leur courrier. La phobie administrative, c'est cette raison qu'avait avancé Thomas Thevenoud, l'éphémère secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, pour justifier le non-paiement de ses impôts pendant plusieurs années.

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission Il n'y en a pas deux comme elle ici