Epidémie de grippe : "les jours qui s'annoncent vont être des jours particulièrement intenses", annonce Marisol Touraine

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'épidémie de grippe est si virulente cette année que des personnels de santé en congés ont dû être rappelés pour faire face à l'afflux de patients, notamment dans les hôpitaux du Sud de la France.

INTERVIEW

La grippe est précoce cet hiver et le virus est particulièrement virulent. Marisol Touraine, la ministre de la Santé, assure mercredi au micro d'Europe 1 la totale mobilisation des équipes de santé sur tout le territoire, des personnels en congés ont même été rappelés. 

Une pression "assez forte" sur les services d'urgences. "Tous nos hôpitaux sont prêts et tous nos hôpitaux sont mobilisés en cette période de fêtes. Les jours qui s'annoncent vont être des jours particulièrement intenses. Dans les hôpitaux, nous assistons à une pression assez forte, à un afflux de patients dans les services d'urgence." Les plus de 65 ans "représentent environ deux tiers des hospitalisations" pour symptômes grippaux, a d'ailleurs souligné la Direction générale de la Santé dans un communiqué mardi, évoquant "une forte augmentation du recours aux soins" la semaine dernière chez les personnes de cette tranche d'âge.

Des hôpitaux mobilisés. "C'est variable en fonction des régions, mais un certain nombre d'hôpitaux ont déjà engagé des plans de mobilisation particulièrement importants avec le rappel de professionnels de santé qui étaient en vacances. C'est le cas au moins pour la région du Sud, du Sud-Est avec Avignon, Montpellier et Nîmes en particulier qui sont concernés." La vigilance est particulièrement élevée concernant les personnes âgées et les nourrissons, particulièrement exposés à la maladie.