Cinq questions autour de la hausse du prix du tabac à rouler

  • A
  • A
Cinq questions autour de la hausse du prix du tabac à rouler
Les ventes de cigarettes ont augmenté de 1% l’an passé après avoir baissé de 7,6% en 2013 et de 5,3% en 2014.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
0 partage

Le gouvernement va augmenter les taxes sur le tabac à rouler qui conduira à une hausse des prix d'environ 15%. 

CINQ CHOSES A SAVOIR

Le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert a annoncé une hausse des prix du tabac à rouler d’environ 15%, vendredi matin sur Europe 1. Bercy a écarté l’idée en revanche d’augmenter en même temps le prix des cigarettes.

>> A l’occasion de cette annonce, Europe1.fr a souhaité en savoir plus sur la consommation de tabac à rouler en France.

Concrètement, quelle augmentation ? Le gouvernement souhaite aligner la fiscalité du tabac à rouler, jusqu'ici plus favorable, sur celle des cigarettes classiques. Christian Eckert a donc précisé vendredi sur Europe 1 que cette hausse de 15% fera augmenter le prix des blagues d'"un peu plus d'un euro". Le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert fera figurer cette mesure dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Deux députés socialistes, Michèle Delaunay et Gérard Bapt, sont à l’origine de cette hausse.

Les ventes sont-elles en hausse ? Les roulées ont la cote en ce moment. Les ventes sont en hausse car le tabac à rouler permet aux fumeurs de dépenser moins d’argent et de fumer plus qu’en achetant des cigarettes manufacturées. En 2015, la consommation de tabac est repartie à la hausse, une première en 2009. Les ventes de cigarettes ont augmenté de 1% l’an passé après avoir baissé de 7,6% en 2013 et de 5,3% en 2014. Pire, celles de tabac à rouler ont progressé de 6,3%.

Les jeunes en fument-ils beaucoup ? Le tabac à rouler constitue l’une des voies d'entrée importantes des jeunes dans le tabagisme. Depuis de nombreuses années, les associations de lutte contre le tabagisme pressent le gouvernement et les différents ministres de la Santé pour obtenir cette hausse des prix.

Est-ce plus dangereux pour la santé ? Moins cher que les cigarettes classiques, le tabac à rouler est aussi beaucoup plus nocif. En cause, la combustion. Le tabac étant moins bien tassé que dans les cigarettes, le fumeur est obligé d’aspirer plus fort, et donc d'inhaler plus de produits toxiques. "Avec le tabac à rouler, pour la même quantité de nicotine, on prend trois à six fois plus de monoxyde de carbone, trois à six fois plus de particules, trois à six fois plus de goudron", détaille le tabacologue Bertrand Dautzenberg.



Le tabac à rouler sera-t-il concerné par les paquets neutres ? Le 14 avril 2015, l’Assemblée nationale française a adopté la Loi de santé prévoyant notamment l’introduction du paquet neutre pour les cigarettes et le tabac à rouler. Ce dernier n’échappera donc pas à la règle. Concrètement, à partir du 1er janvier 2017, les paquets neutres seront les seuls que les fumeurs trouveront dans les bureaux de tabac.