Le top 5 des articles qui ont cartonné

  • A
  • A
Le top 5 des articles qui ont cartonné
@ Montage MAXPPP et REUTERS
Partagez sur :

Zahia, Julian Assange ou encore la pénurie d’essence ont affolé les compteurs d’Europe1.fr en 2010.

1. L’énigmatique Julian Assange

Les lecteurs d’Europe1.fr se sont passionné pour cette histoire qu’ils ont pu suivre au jour le jour. Alors qu’il était recherché par toutes les polices européennes, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange n’a pas hésité à narguer les autorités, organisant sa défense via Twitter et répondant aux questions des internautes grâce à un chat organisé par le site du quotidien britanniqueThe Guardian. Depuis le déclenchement du "cablegate", la divulgation de câbles diplomatiques américains par WikiLeaks, l’énigmatique Julian Assange est une star des médias.

Mais c’est surtout la vie privée de Julian Assange qui a retenu votre attention.Le Daily Mail, s’appuyant sur des documents de la police suédoise, a refait le scénario des rencontres du fondateur de WikiLeads avec les deux femmes qui l’accusent de viol. Selon cette version des faits, Julian Assange ne pourrait être accusé de viol mais de "sexe par surprise". Relatée par Europe1.fr, l’affaire du préservatif qui aurait craqué avec la première femme et n’aurait pas existé avec la deuxième partenaire, a été l’article le plus lu en 2010 sur notre site.

2. Pour ou contre Zahia ?

Ses révélations sur ses relations sexuelles tarifées avec Franck Ribéry, Sidney Govou et Karim Benzema ont fait le buzz sur Europe1.fr. En avril dernier, Zahia D, 18 ans, est devenue une star du Net, suscitant un débat enflammé sur la Toile, une fois passées les remarques sur sa plastique avantageuse. Sur notre site, vous avez été nombreux à donner votre avis sur l’affaire. Pour les irréductibles soutiens à l’équipe de France, il n’y a pas de scandale Zahia.

"S'il fallait parler de toutes les personnalités connues allant voir des escorts girls, on n’en sortirait pas. Et puis cela les regarde, qu'ils fassent ce qu'ils veulent, ils sont majeurs et vaccinés" juge Jif31. Et alors ? ajoute Monique41. "C'était une prestation, Zahia a été payée pour cela. Son âge n'était pas marqué sur son visage". Une autre internaute, Titine83, se moque des conséquences de l’affaire sur l’équipe de France mais s’inquiète pour la femme du joueur du Bayern : "C'est pour Mme Ribéry que j'ai mal au coeur, elle a dû être choquée. J'espère seulement que Zahia fait ce métier de son plein gré" écrit t-elle.

3. Les bons plans pour trouver de l’essence

Dites-nous où trouver de l’essence ! En l’espace de trois jours, entre le 18 et le 21 octobre, près de 600 internautes ont laissé un commentaire sur Europe1.fr pour indiquer les stations-service encore ouvertes près de chez eux. Grâce à ces messages, une carte interactive avec les stations approvisionnées et le type de carburant disponible était régulièrement mise à jour sur notre site internet. La pénurie d’essence, les acteurs-clefs de la grève, les conseils pour éviter les galères de transport font partie des articles les plus lus par les internautes.

4. Hirsch a eu chaud pour son salaire

En s’attaquant aux conflits d’intérêt de certains élus de la majorité, Martin Hirsch n’imaginait peut être pas à quel point le retour de bâton serait violent. Peu de temps après la sortie de son livre Pour en finir avec les conflits d’intérêts - dans lequel sont cités nommément plusieurs élus de la majorité, Jean-François Copé, Bernard Debré, Louis Giscard d'Estaing - le président de l'Agence du service civique a failli voir son salaire sérieusement amputé. Officiellement, l’amendement en question, déposé par des députés UMP, visait à "réduire à un niveau symbolique" les émoluments de l'ex-Haut commissaire aux Solidarités actives.

Pour Martin Hirsch, il s’agissait surtout de lui faire "payer" son livre. Et l’intéressé ne s’est pas privé de le clamer haut et fort dans les médias. Face à la polémique naissante, le gouvernement a fini par trancher, exigeant que l’amendement soit retiré. Le feuilleton à rebondissements a en tout cas fait cliquer les internautes.

5. Houellebecq, du Wikipédia et un Goncourt

Cette année, les choses ont plutôt mal commencé pour Michel Houellebecq. A peine sorti en librairies, son nouveau roman "La carte et le territoire" faisait déjà polémique. Pas sur le fond cette fois, mais sur la forme, l’auteur étant accusé d’avoir fait un méchant copier-coller de Wikipedia sur au moins trois passages de son livre : la ville de Beauvais, la mouche domestique ou encore Frédéric Nihous.

Deux jours plus tard, le romancier répondait aux accusations de plagiat. A sa manière. "Ce principe de tentative de brouillage entre documents réels et fiction, beaucoup de gens l'ont déjà fait. Moi, j'ai surtout été influencé par Perec ou Borges. (...) J'espère que cela participe à la beauté de mes livres d'employer ce genre de matériau". Et l’auteur de conclure : "La notice encyclopédique n'est pas la plus dure à employer, par exemple, je n’ai jamais réussi à mettre une recette de cuisine".

Au final, la polémique n’a pas pénalisé Michel Houellebecq. Avec "La carte et le territoire", le romancier a gagné la consécration du public et de ses pairs qui lui ont décerné le Prix Goncourt, le 8 novembre. Sur Europe1.fr, les internautes ont majoritairement pris partie pour l’auteur. "Houellebecq écrit un roman tous les x ans: il ne doit sans doute pas les passer à copier Wikipédia" écrit Ruxandra.