Valls : "On ne décrète pas la baisse du chômage"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

"Toutes les bases sont posées pour que le chômage recule mais il faut davantage de confiance et de croissance", a estimé le chef du gouvernement, mardi sur Europe 1.

Alors que François Hollande s’était engagé durant sa campagne à inverser la courbe du chômage en 2013, cette promesse n’est toujours pas tenue en 2015. Le chômage atteint même des niveaux records en France, avec sa plus forte hausse depuis deux ans en octobre.

Invité exceptionnel d’Europe 1 ce mardi, Manuel Valls est revenu sur ces mauvais chiffres. “On ne décrète pas la baisse du chômage”, a-t-il martelé. “Nous avons une croissance qui est encore insuffisante. Elle est aujourd’hui aux alentours de 1,2%”, a rappelé le Premier ministre.

"Les bases sont posées." “Il faut poursuivre les réformes, notamment en assouplissant le droit du travail. C’est le sens de la réforme que nous allons porté au début de l’année avec Myriam El Khomri.” "Il faut que les entreprises investissent, embauchent et pour cela, il faut qu'elles aient davantage de souplesse", a indiqué le Premier ministre. "Toutes les bases sont posées pour que le chômage recule mais il faut davantage de confiance et de croissance", a estimé le chef du gouvernement.

Sur un an, le nombre de chômeurs a augmenté de 128.000 tandis que la baisse est enclenchée chez nos voisins européens (-260.000 en Italie, -550.000 en Espagne). 

>>> Les moments forts de la matinale spéciale avec Manuel Valls