Sur le chômage, Macron se fixe un horizon "dans un an et demi, deux ans"

  • A
  • A
Sur le chômage, Macron se fixe un horizon "dans un an et demi, deux ans"
Emmanuel Macron répondait dimanche à son premier grand entretien télévisé en France depuis son élection.@ DR
Partagez sur :

"Le taux de chômage est en train progressivement de baisser, il baissera", a promis le président de la République dimanche soir sur TF1.

La "plénitude" des réformes menées par le gouvernement pourra se constater "dans un an et demi, deux ans", a déclaré dimanche Emmanuel Macron, trois jours après avoir lancé le deuxième chantier social de son quinquennat. "Le taux  de chômage n'est pas une variable qu'on ajuste", a dit le chef de l'Etat, interrogé lors de son entretien sur TF1 sur son objectif de ramener le taux de chômage à 7% à la fin de son quinquennat.

"Le taux de chômage est en train progressivement de baisser, il baissera", a-t-il ajouté. "La plénitude des réformes qui sont en train d'être conduites par le gouvernement vous les verrez dans un an et demi, deux ans".

Former les chômeurs. Emmanuel Macron a également longuement insisté sur la nécessité de mieux former les chômeurs. "On a trois fois plus de chances d'être au chômage lorsqu'on n'est pas qualifié. Donc la vraie transformation sur ce sujet, la vraie protection, ça n'est pas seulement d'indemniser celui ou celle qui tombe au chômage, ce que nous continuerons évidemment de faire avec la même exigence. Mais surtout c'est de former", a-t-il estimé.

Emmanuel Macron a lancé jeudi le deuxième chantier social de son quinquennat en entamant des consultations avec les partenaires sociaux sur les réformes de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'assurance chômage, trois semaines après la promulgation des ordonnances réformant le Code du travail.