Sarkozy ou Juppé au deuxième tour de la primaire ? NKM ne veut pas répondre

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, lundi, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite a dit vouloir consacrer le temps de campagne à parler de son programme plutôt que d'un prochain soutien éventuel.

INTERVIEW

Il y a un temps pour tout pour NKM. Et le temps de soutenir l'un ou l'autre des probables finalistes de la primaire de la droite n'est pas venu. "Cela fait six mois que les médias ne me posent que la question des parrainages, m'empêchant largement quelque part de développer mon projet", regrette lundi sur Europe 1, la candidate à la primaire de la droite. "Je commence juste à le développer. Et je vais consacrer ces deux mois à continuer", assure Nathalie Kosciusko-Morizet, et non, donc à expliquer qui de Nicolas Sarkozy ou d'Alain Juppé, elle pourrait soutenir au soir du premier tour.

Soulagement. NKM a déposé les parrainages lui permettant de participer à la primaire de la droite la veille de la limite de dépôt, le 8 septembre. La campagne de la primaire de la droite durera jusqu'au vendredi 18 novembre à minuit. Le premier tour se tiendra le 20 novembre, et le second, le dimanche suivant.