Régionales 2015 : coup d’envoi de la campagne officielle

  • A
  • A
Régionales 2015 : coup d’envoi de la campagne officielle
@ ADRIEN MORLENT / AFP
Partagez sur :

A deux semaines du scrutin, la campagne pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains a officiellement commencé lundi. Avec des règles strictes.

La campagne pour les élections régionales a débuté depuis de longues semaines, mais c’est officiel seulement depuis lundi. Dix jours après les attentats qui ont marqué un coup d’arrêt au débat, le coup d’envoi de la campagne a été donné, avec un corollaire : des règles beaucoup plus strictes.

La campagne officielle est prévue pour durer moins de deux semaines. Elle s’arrêtera en effet le vendredi 4 décembre à minuit. Comme à chaque élection, interdiction est faite aux candidats et aux équipes de faire tout acte de propagande à la veille du scrutin : pas de collage d’affiche, pas de distribution de tract, pas d’intervention à la radio ou à la télévision. Idem pour le second tour, qui débutera dimanche 6 décembre au soir pour s’arrêter vendredi 11 à minuit.

Vers la plus grande égalité possible. L’objectif de la campagne officielle est de garantir la plus grande égalité possible aux candidats. Ceux-ci, ou plutôt leurs équipes, ne devront donc poser leurs affiches qu’aux endroits prévus à cet effet, à savoir les panneaux installés par les pouvoirs publics devant chaque bureau de vote. Quant aux programmes envoyés aux électeurs, ils doivent tous être du même format, et ne pas utiliser les couleurs du drapeau national en même temps. Pas de bleu, blanc rouge, donc. Quant aux tracts, comme le rappelle France Bleu, s’ils mettent en cause un adversaire, ils peuvent être distribués mais suffisamment tôt pour que celui-ci puisse répondre.

Equité des temps de parole. Déjà la main sur le chronomètre depuis un mois, le CSA va encore resserrer les boulons à partir de lundi. L’objectif : faire respecter l’équité en termes de temps de parole. L’instance de contrôle se fie à deux critères : la représentativité des candidats en fonction, notamment, des résultats aux précédents scrutins, et la capacité des candidats à manifester concrètement leur implication dans la campagne. A partir de là, elle définit des temps de parole et y veille fermement. Elle informe les médias s’ils ont des rattrapages à faire et sanctionne après coup si besoin.

Les règles sont plus souples sur internet, soumis à deux obligations : le temps de la campagne, plus rien après vendredi soir minuit donc, et l’interdiction de publicité commerciale. Les éventuels blogs et autres sites ne devront donc pas comporter de réclame, ni acheter des encarts sur d’autres supports. A part ça, tout est permis. 

>Retrouvez les résultats des élections régionales 2015

Mieux comprendre les élections régionales  :