Réforme constitutionnelle: Marine Le Pen évoque l'"échec historique de François Hollande"

  • A
  • A
Réforme constitutionnelle: Marine Le Pen évoque l'"échec historique de François Hollande"
Marine Le Pen. @ Chantal Briand / AFP
Partagez sur :

Marine Le Pen n'est pas tendre avec François Hollande après son annonce mercredi de renoncer à la déchéance de la nationalité. Il s'agit selon elle "d'un échec historique". 

"Un échec historique". Marine Le Pen a qualifié mercredi d'"échec historique" l'annonce par François Hollande de l'abandon de la réforme constitutionnelle initiée après les attentats de novembre. "L'abandon de la réforme constitutionnelle, prévoyant notamment d'inscrire l'extension de la déchéance de nationalité dans notre texte fondamental, est un échec exceptionnellement lourd pour le président de la République", estime la présidente du Front national dans un communiqué.

"François Hollande échoue à faire respecter sa propre parole". Pour Marine Le Pen, "François Hollande échoue à faire respecter sa propre parole". "De cet échec il est avec son gouvernement le seul responsable. C'est la conséquence aussi d'une pratique politique dépassée. Quand on veut unifier la Nation autour d'un projet politique fort, quel qu'il soit, c'est au peuple qu'il faut s'adresser directement, et ce afin d'éviter les marchandages politiciens et les impasses institutionnelles", ajoute-t-elle. "Si François Hollande voulait effacer un tant soit peu son échec historique il devrait procéder, comme nous le préconisons, au rétablissement réel et définitif de nos frontières nationales et abandonner l'espace Schengen", poursuit Marine Le Pen.

"Il devrait également accélérer le renforcement des moyens humains et matériels de l'ensemble de nos forces de sécurité et rétablir l'autorité de l'Etat dans tous les territoires perdus de la République en allant y chercher les armes qui s'y trouvent", a-t-elle préconisé.