Quels sont les métiers des députés ?

  • A
  • A
Quels sont les métiers des députés ?
Christian Jacob est l'un des 14 députés déclarés comme agriculteur ou exploitant agricole.@ MAXPPP
Partagez sur :

DECRYPTAGE - Europe1.fr a cherché à savoir quelles sont les professions les plus représentées.

La phrase. "Mais qui nous allons avoir à l’Assemblée ? Il n’y aura plus d’agriculteurs, plus de médecins, de chirurgiens, d’avocats, de plombiers zingueurs, de maçons. Il y aura des apparatchiks et des fonctionnaires !", pestait Christian Jacob lundi matin sur Europe 1, à propos de l'idée d’interdire aux députés d’exercer une activité professionnelle pendant leur mandat. 

(A partir de 6'30'')

>>> Il y aurait donc des "plombiers et des maçons" à l'Assemblée nationale, à en croire Christian Jacob. Europe1.fr a vérifié.

Ni "maçon" ni "plombier zingueur". Christian Jacob est allé un peu vite en besogne en annonçant la disparition des "maçons et des plombiers zingueurs" des bancs de l’Hémicycle. Et pour cause ! Nulle trace en effet de ces deux professions sur la liste des députés par catégorie socioprofessionnelle, mise en ligne site de l'Assemblée nationale. La seule élue étiquetée comme artisan est Fanny Dombre Coste, photographe de son état. Au final, parmi les députés, seuls 9 d’entre eux (4 agents techniques ou techniciens) sont employés d'entreprises privées. C'est le cas du socialiste Daniel Vaillant,  technicien biologiste. A noter, enfin, que pas un seul ouvrier ne s’assoit sur les sièges rouges de l’Assemblée.

De l'autre côté de l'échelle sociale, les cadres et cadres supérieurs du secteur privé sont en revanche très nombreux, au nombre de 89. Eric Woerth (UMP) et Olivier Faure (PS) sont de ceux-là. L'Assemblée annonce aussi 17 chefs d’entreprises industrielles.

>>> Pas de "maçon ni de plombier zinguer" donc. Quelles sont par contre les professions les plus représentées à l'Assemblée ?

binet-carre

Les "fonctionnaires" ? En force. N’en déplaise à Christian Jacob, les employés de la fonction publique sont, comme toujours, les plus nombreux au Palais-Bourbon. Au total, ils sont 185, en comptant les retraités, dont 39 enseignants et 13 professeurs de faculté. On trouve aussi 34 haut-fonctionnaires, dont des personnalités telles que Henri Guaino ou Elisabeth Guigou, 9 fonctionnaires de catégorie B et 50 fonctionnaires de catégorie A, dont Jérôme Guedj et Erwann Binet (photo). Tous sont mis en disponibilité le temps de leur mandat.

Des "apparatchiks" ? Sans doute. Par "apparatchiks", Christian Jacob entend sans doute professionnels de la politique. Et ils sont déjà nombreux à l’Assemblée. 15 députés sont ainsi déclarés comme permanents politiques. On peut y associer les 27 élus n’ayant déclaré aucune profession, comme les UMP Eric Ciotti et Laurent Wauquiez. Enfin, si l’on additionne les 55 "pensionnés et retraités civils", cela donne un total de 97 députés qui consacrent tout leur temps à la politique. Soit 17% de l'effectif total.

wauquiez-ciotti
Gilbert Collard

© MaxPPP

Les avocats encore bien représentés. C’est sans doute la profession qui prête le plus le flanc au doute, notamment en ce qui concerne les conflits d’intérêt. Ils sont 35 à l’Assemblée (38 il y a un an). C'est le cas du frontiste Gilbert Collard (photo), de l’UMP Claude Goasguen ou encore de l’UDI Jean-Louis Borloo. On peut ajouter à la liste des députés exerçant une profession libérale deux notaires, cinq commerçants, quatre pharmaciens, un architecte, deux vétérinaires et deux agents d’assurance, dont un certain Xavier Bertrand. Quatre magistrats sont aussi recensés. Enfin, 14 députés occupent une "autre profession libérale".

Le secteur médical se porte bien. Certes, leur nombre est en baisse. Ils sont ainsi 21 médecins contre 34 lors de la mandature précédente. On peut y ajouter deux chirurgiens, dont le très médiatique Bernard Debré (photo), trois dentistes, dont l’extrémiste Jacques Bompard, et deux sage-femme. Enfin, six députés sont inscrits comme salariés du secteur médical, dont l’ancien ministre des Sports, Jean-François Lamour.

Bernard Debré, député de Paris.

© MAXPPP

Les agriculteurs résistent. Christian Jacob n'est pas le seul agriculteur représenté, puisqu'il sont en tout 14. Auxquels il faut ajouter le député Modem Jean Lassalle, connu pour sa gouaille et sa voix qui porte, déclaré comme salarié agricole.

marion-lepen

Des ingénieurs, des journalistes et… une étudiante. Plus original, on trouve aussi parmi les députés huit journalistes, cinq administrateurs de société,  12 ingénieurs. L’Assemblée nationale annonce aussi 26 députés exerçant une autre profession, dont les ex-sportifs de haut niveau Christian Estrosi et David Douillet. Enfin, s'assoient sur les bancs de l’hémicycle une assistante sociale, un artiste - le musicien Hervé Féron - et une étudiante. Il s’agit de Marion Maréchal-Le Pen (photo), benjamine à 23 ans de l’Assemblée nationale.