Quatre nouveaux ministres au Conseil

  • A
  • A
Quatre nouveaux ministres au Conseil
Le premier Conseil des ministres du gouvernement Ayrault II s'est tenu dans le salon Murat de l'Elysée.@ REUTERS
Partagez sur :

LE CONSEIL - Le gouvernement Ayrault II a tenu son premier Conseil des ministres. Résumé.

Premier Conseil des ministres pour le gouvernement Ayrault, deuxième du nom. Les ministres, anciens ou nouveaux, reclassés ou maintenus, se sont tous assis autour de François Hollande et Jean-Marc Ayrault dans le salon Murat de l’Elysée. Parmi les sujets abordés : le Smic et le meurtre des deux femmes gendarmes dans le Var.

#L’entrée des petits nouveaux

Les quatre nouveaux ministres délégués ont donc fait leurs premiers pas au Conseil des ministres vendredi, au lendemain de l’annonce d’un léger remaniement. "C'est mon premier conseil, j'étais un petit peu anxieuse. Le président de la République maîtrise tous les dossiers, est vraiment très positif et très combatif" s'est félicitée Hélène Conway, nouvelle ministre déléguée aux Français de l'étranger. Pour Guillaume Garot, proche de Ségolène Royal nouveau ministre délégué à l'agroalimentaire, "ce premier Conseil des ministres était très studieux. Il y a un sens des responsabilités partagé autour du président de la République et du Premier ministre."

Thierry Repentin, ministre délégué à la formation professionnelle et à l'apprentissage, a dit qu'il y avait "beaucoup d'émotion et le poids des responsabilités qui vous engagent tout de suite. Je suis très heureux de travailler avec Michel Sapin, je vais me plonger dans les dossiers."  Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a résumé le sentiment exprimé par les autres ministres à l'issue du Conseil: celui-ci s'est "bien passé d'autant que maintenant le gouvernement est au complet, tout le monde est au travail, nous avons à nouveau notre feuille de route: le redressement de la France dans la justice, une réorientation de l'Europe dans le sens de la croissance".

# La hausse du Smic pas arbitrée

Alors des rumeurs bruissent la valeur du coup de pouce qui sera accordée au Smic en juillet, le gouvernement n’a pas encore tranché. "Les arbitrages ne sont pas rendus", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem lors du compte-rendu du Conseil des ministres. Le gouvernement se dirigerait vers une hausse limitée à environ 2%, dans la fourchette de travail qui s'établit entre 1,5% et 2,5%, selon Les Echos de vendredi.

La porte-parole du gouvernement a par ailleurs annoncé qu’un séminaire gouvernemental se tiendra lundi autour de Jean-Marc Ayrault pour préparer le budget à venir. La question du Smic pourrait alors être tranchée à ce moment-là. L'ampleur de l'augmentation du salaire minimum doit être annoncée avant la conférence sociale des 9 et 10 juillet.  

# Hommage aux gendarmes

Enfin, François Hollande a rendu hommage aux deux gendarmes tuées dans le Var, dont les obsèques ont eu lieu vendredi. "Il y a eu un hommage très appuyé du président de la République à l'attention des deux femmes gendarmes tuées dans leur fonction", a rapporté Najat Vallaud-Belkacem. François Hollande a exprimé sa "solidarité mais aussi sa confiance à l'égard des forces de l'ordre", d'après la porte-parole du gouvernement Ayrault.