Présidentielle : quand le FN drague les électeurs de Jean-Luc Mélenchon avec un tract

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le tract diffusé sur les réseaux sociaux compare les programmes des deux candidats pour en montrer les similitudes et inciter les sept millions d'électeurs de La France insoumise à voter pour Marine Le Pen.

"Insoumis, ne vous trompez pas de combat, ne votez pas Macron", le message de ce tract diffusé sur les réseaux sociaux mardi est très clair. Il s'adresse aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui ne sauraient pas pour qui voter au second tour de l'élection présidentielle qui oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen, une manière de draguer de nouveaux électeurs. 

Seize points communs entre les deux candidats. Ce tract, c'est un savant mélange de deux campagnes qui dit : "L'avenir en commun, c'est aussi avec Marine". Le slogan de Jean-Luc Mélenchon est donc détourné et la rose bleue frontiste affichée au-dessus de deux photos, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, comme deux colistiés. Pour draguer les sept millions d'électeurs de La France insoumise, le papier va même jusqu'à lister des similitudes entre les deux programmes comme sortir des traités européens, abroger la loi El Khomri ou encore interdire les travailleurs détachés. 

Le FN rejette la paternité de ce tract. La comparaison est troublante. Pourtant mardi soir sur Europe 1, le cadre du Front national Nicolas Bay assurait gêné que l'initiative ne venait pas du FN. "Ça n'est évidemment pas un tract du Front national, ça n'est évidemment pas produit par nous. On ne sait d'ailleurs pas par qui il a été produit. Mais ça ne nous concerne pas."

Une "manipulation" du Front national. Une récupération masquée d'autant plus profitable que Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné de consigne de vote pour le second tour de l'élection. Son porte-parole, Alexis Corbière, dénonce une manipulation de l'extrême-droite. "Il s'agit une fois de plus d'une manipulation comme elle [Marine Le Pen] en a l'habitude et qui vise à tromper les électeurs." Le candidat de La France insoumise n'excluait pas de porter plainte mardi, si ce tract officieux continuait de polluer la toile. 

tract du FN pour draguer les électeurs de Mélenchon