Présidentielle : Mélenchon refuse de donner une consigne de vote ce dimanche

  • A
  • A
Présidentielle : Mélenchon refuse de donner une consigne de vote ce dimanche
@ bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :

Le candidat de la France Insoumise a annoncé qu'il se soumettra à la décision de ses partisans pour le second tour de la présidentielle. 

DISCOURS

Jean-Luc Mélenchon a refusé de donner une consigne de vote entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle. Le candidat, éliminé au premier tour selon les premières estimations, a déclaré dimanche soir qu'il se soumettra au choix de ses partisans.

"Je n’ai reçu aucun mandat des 450.000 personnes qui ont décidé de présenter ma candidature pour m’exprimer à leur place sur la suite. Elles seront donc appelées à se prononcer sur la plate-forme (de la France Insoumise, ndlr) et le résultat de leur expression sera rendu public", a-t-il déclaré dimanche soir.

"Quand les résultats officiels tomberont, nous les respecterons." Jean-Luc Mélenchon, qui avait au préalable appelé sur Facebook à la "retenue" sur les estimations données, a ajouté qu'il respectera les résultats officiels, sans pour autant reconnaître sa défaite. "Le ministère de l’Intérieur a réservé sa déclaration jusqu’à minuit. (...) Quand les résultats officiels tomberont, nous les respecterons", a assuré le candidat. 

Selon les premières estimations des instituts de sondage, Jean-Luc Mélenchon est éliminé du premier tour avec un score compris entre 19 et 20%, presque au même niveau que François Fillon (19-20,3%). Le second tour opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen.