Présidentielle : Fillon, stable, toujours derrière Le Pen et Macron

  • A
  • A
Présidentielle : Fillon, stable, toujours derrière Le Pen et Macron
François Fillon, stable sur une semaine, resterait devancé par Marine Le Pen et par Emmanuel Macron, au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage. @ Richard BOUHET / AFP
Partagez sur :

Selon un sondage, François Fillon se maintient dans la course à la présidentielle, toujours derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron. 

François Fillon, stable sur une semaine, resterait devancé par Marine Le Pen et par Emmanuel Macron, ce dernier en légère baisse, au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mercredi.

Une légère progression pour Fillon. Avec 18,5% d'intentions de vote, le candidat de la droite progresse d'un demi-point sur une semaine, selon cette enquête réalisée pour Paris Match, iTélé et Sud Radio. Affaibli par un scandale d'emplois présumés fictifs attribués à sa famille, François Fillon ne parviendrait donc pas à se qualifier pour le second tour. Mais un point seulement le sépare du candidat du mouvement En Marche! Emmanuel Macron, deuxième mais en recul à 19,5% d'intentions de vote (contre 21%).

Marine Le Pen en tête. La présidente du Front national reste à la première place, à 26% soit un niveau inchangé depuis une semaine. 79% des personnes qui prévoient de voter Marine Le Pen se disent sûres de leur choix, 68% des électeurs de François Fillon pensent de même, mais seulement 45% des électeurs Macron. Le candidat socialiste Benoît Hamon recule d'un demi-point à 14% et celui de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon gagne un point à 11,5%. Le président du MoDem François Bayrou, s'il se présente, est crédité de 5%, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan de 3% et l'écologiste Yannick Jadot de 1,5%.

Macron l'emporterait au second tour. Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 62% des voix contre 38% à Marine Le Pen.

L'enquête a été réalisée du 12 au 15 février par internet auprès d'un échantillon de 1.394 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.500 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,1 point à 2,6 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.