Nouveau gouvernement : les ministres doivent "soutenir les candidats de la majorité présidentielle"

  • A
  • A
Nouveau gouvernement : les ministres doivent "soutenir les candidats de la majorité présidentielle"
Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, lors du point presse après le premier Conseil des ministres jeudi 18 mai. @ Capture d'écran franceinfo
Partagez sur :

Emmanuel Macron "a rappelé" lors du Conseil des ministres que ces derniers "ne sont plus cantonnés à des étiquettes", a expliqué jeudi midi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.

A l'issue du premier Conseil des ministres du quinquennat Macron qui s'est déroulé jeudi matin, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a tenu le traditionnel point presse pour évoquer les points abordés lors de cette réunion. 

Des militants de la majorité présidentielle. Le porte-parole a déclaré que tous les membres du gouvernement, y compris les deux ministres anciennement Les Républicains Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, devaient "soutenir les candidats de la majorité présidentielle" lors des élections législatives. "Cela n'a pas été abordé en Conseil des ministres mais bien évidemment, chacune et chacun d'entre nous doit soutenir les candidats de la majorité présidentielle", a expliqué Christophe Castaner, ajoutant que "les ministres sont des militants de la majorité présidentielle, ils ne sont plus les militants de tel ou tel parti politique". 

"Fixer la stratégie, donner un cap, tenir l'équilibre des institutions". Le président de la République, Emmanuel Macron, "a rappelé" lors du Conseil des ministres que ces derniers "ne sont plus cantonnés à des étiquettes", et que leurs origines politiques "ne doivent pas jouer", a ajouté Christophe Castaner devant son pupitre. Le chef de l'Etat a ensuite expliqué son rôle pour le quinquennat : "fixer la stratégie, donner un cap, tenir l'équilibre des institutions". Tout comme la "confidentialité, discipline, solidarité et responsabilité doivent être la règle au sein du gouvernement", a déclaré le porte-parole du gouvernement.