Pour sa première interview télé, Macron veut faire "un vrai effort d'explication"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alors que plusieurs polémiques ont émaillé son action ces dernières semaines, Emmanuel Macron va se présenter aux Français dimanche soir avec la volonté "d'expliquer le fond", sans changer la forme.

ANALYSE

Emmanuel Macron sera l'invité du journal télévisé de 20 Heures sur TF1, dimanche soir : une interview qui intervient au bout de six mois de mandat et d'une communication verrouillée. L'idée a émergé cet été, mais le président a voulu attendre qu'un premier paquet de réformes passe afin de s'adresser aux Français, rapporte le Journal du Dimanche.

Une décision prise il y a dix jours. La fenêtre semble idéale : la réforme du Code du travail a été lancée en septembre et les vacances de la Toussaint vont commencer vendredi prochain. Mais c'est en fait depuis cet été qu'Emmanuel Macron réfléchit à une interview télévisée et qu'il a débuté dans ce sens des discussions avec TF1. La décision finale est cependant arrivée tardivement : il y a dix jours seulement, l'Elysée a accepté l'offre de Thierry Thuillier, directeur général adjoint du pôle information de TF1.

"C'est le moment". "Je sens que c'est le moment", a seulement indiqué Emmanuel Macron à ses équipes. Un de ses intimes explique : "On en est presque à six mois d'action gouvernementale, après une intense rentrée, dans un moment où on peut faire le bilan des réalisations concrètes, cela permettra au président de faire le lien avec la promesse initiale de sa campagne". L'interview sera aussi l'occasion de "dresser un panorama de l'action gouvernementale", abonde un pilier des équipes du président. 

L'entretien, qui sera mené par Anne-Claire Coudray, Gilles Bouleau et David Pujadas, durera une heure et sera diffusé à la fois sur TF1 et LCI. Pour le lieu, Emmanuel Macron a choisi le salon d'angle, au premier étage de l'Elysée, qui lui sert au quotidien de deuxième bureau. Ce cadre avait déjà été retenu en 1974 par Valéry Giscard d'Estaing pour la présentation de ses vœux. 

Macron "veut faire un vrai effort d'explication". Interrogé sur Europe 1 dimanche matin, David Revault d'Allones, journaliste politique au Journal du Dimanche, atteste qu'Emmanuel n'a pas particulièrement travaillé la forme pour cet entretien, mais a privilégié le fond. "Il veut faire un vrai effort d'explication", assure le journaliste. "Il ne regrette absolument rien de son action dans les dernières semaines, et même des polémiques qui ont pu émailler certaines de ses sorties publiques. Il assume tout ça", atteste David Revault d'Allones. "Comme d'habitude, il a beaucoup travaillé avec ses conseillers les plus proches", précise-t-il. "Il a demandé des notes à ses conseillers spécialisés sur telle ou telle question. Comme lors de la campagne présidentielle, il a aussi beaucoup travaillé seul". 

À quelques heures de ce grand entretien, Emmanuel Macron est détendu, à en croire son entourage. Dans le JDD, un ministre confie : "Personne n'est inquiet".