Pour Jean-Marie Le Pen, sa fille "n’est pas Jeanne d’Arc mais accepte la même mission"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le fondateur du Front national a voulu dresser, à l'occasion du 1er mai, un parallèle entre la Pucelle d'Orléans et la candidate FN.

REPORTAGE

Un 1er mai chargé pour le FN. Alors que Marine Le Pen a tenu, lundi à 12 heures, son grand meeting de fin de campagne à Villepinte, son père, Jean-Marie Le Pen, s’est plié un peu plus tôt dans la matinée à la tradition qu’il a lui-même instauré depuis 1988 : l’hommage à Jeanne d’Arc à travers un dépôt de gerbe et une prise de parole devant la statue de la Pucelle, place des Pyramides à Paris. Europe 1 y était.

Une panne de micro. Quelques 300 personnes se sont réunis pour assister au discours du "Menhir" qui, parka rouge et brin de muguet à la boutonnière, est parti de la place du Palais Royal avant 10 heures, et a fait une halte à l’hôtel Regina avant de monter à la tribune. Il a d’abord salué Jeanne d’Arc, "le plus grand homme de l’histoire", mais au bout de quelques minutes sa prise de parole a été longuement interrompue par une panne de micro. Un incident qui ne l’a pas empêché de largement fustiger Emmanuel Macron, qualifié face à Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle.

"Macron, le candidat socialiste masqué, le bobo de gauche, c’est un Hollande bis. Il nous parle des travailleurs, mais c’est un ancien banquier de chez Rothschild. Il veut dynamiser l’économie, mais il fait partie de ceux qui l’ont dynamité. Comment, lui et ses complices, feront-ils demain ce qu’ils n’ont ni pu, ni voulu faire hier ?", a-t-il interrogé.

"Le muguet de la victoire". Brouillé avec sa fille depuis 2015, il lui a pourtant apporté son soutien. "Il y a heureusement un choix national, un choix patriotique, celui d’une mère de famille engagée au service du pays", a-t-il déclaré. "C’est une fille de France, et c’est pourquoi la France va la choisir comme chef de l’Etat. Ce n’est pas Jeanne d’Arc mais, elle accepte la même mission : elle a choisi la France ! Offrons-lui, dimanche, le muguet de la victoire", a-t-il conclu.