Pour Jean Lassalle, François Bayrou "n’était plus dans le coup"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité de la matinale d'Europe 1, le candidat à la présidentielle a condamné le ralliement du président du MoDem, dont il fut très proche, à Emmanuel Macron. 

INTERVIEW

Les deux hommes sont en froid. Jean Lassalle a été engagé pendant des années au côté de François Bayrou, qui a finalement choisi de rallier Emmanuel Macron dans la course à l’Elysée. L‘aurait-il encore soutenu s’il avait été candidat ? "Non !", répond l’intéressé, invité jeudi de la matinale d’Europe 1. "Je l’ai soutenu passionnément, à trois reprises. Nous avons dépassé la durée de Jacques Chirac et d’Edouard Balladur, plus de trente ans [d’amitié, ndlr]", relève le prétendant à la succession de François Hollande.

"Un choix d’opportunité". Jean Lassalle fustige le rapprochement du fondateur du MoDem et de celui d'En Marche! "Il [François Bayrou, ndlr] a fait un choix d’opportunité que je n’aurai jamais fait, parce qu’il a fait un choix qui est aux antipodes de tout ce qu’il a toujours dit. Je ne comprends pas, mais, je sentais qu’il n’était plus dans le coup".

"Je ne partageais plus grand-chose de ce qu’il prônait". "Aujourd’hui, ce n’est même pas l’amitié qui est en cause", assure cependant le candidat. "La politique est, hélas, un univers impitoyable. À vrai dire, je ne partageais plus grand-chose de ce qu’il prônait, c’est plutôt ça", reconnait l’élu. "Et pourtant, Dieu sait si j’y ai mis ce que j’avais de meilleur."

"J’ai beaucoup appris de lui. Il a peut-être un peu appris de moi, mais, nous n’étions plus d’accord", ajoute encore Jean Lassalle.