Pour 2016, le parti communiste appelle à arrêter de "propager la peur"

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans une vidéo Youtube en forme de voeux pour 2016, le parti communiste appelle mardi politiques et médias à "arrêter de propager la peur", critiquant "ceux qui surfent sur les angoisses" et "s'efforcent d'aiguiser la haine". 

En matière de cartes de voeux, le PCF nous a habitués ces dernières années a des clips gratinés. 2016 ne dérogera pas à la règle. Dans une vidéo en forme de voeux pour la nouvelle année, le parti communiste appelle mardi politiques et médias à "arrêter de propager la peur", critiquant  "ceux qui surfent sur les angoisses" et "s'efforcent d'aiguiser la haine".

Biraben, Valls, Philippot...A travers ce montage vidéo d'une minute trente, posté mardi sur Youtube, le PCF reprend les propos polémiques de Maïtena Biraben, qui avait évoqué sur Canal+ fin septembre "le discours de vérité" du Front national mais aussi ceux de David Pujadas parlant sur France2 d'"un musulman marié à une Française", ou encore de Manuel Valls estimant que "les Roms ont vocation à revenir en Roumanie". Puis il cite Nicolas Sarkozy affirmant sur France Inter que "10 millions de Syriens espèrent venir en France, enfin pas en France, en Europe". Et pêle-mêle, Marine Le Pen parlant de "migrants terroristes" ou prononçant plusieurs fois le terme "guerre" dans le même discours, ou Florian Philippot, numéro 2 du Front national, répétant de la même manière dans une même interview les mot "armée", "gangrène" ou "islamistes".

"Reconstruire l'espoir et la fraternité!". Alors que la musique de la scène introductive de "l'Armée des ombres" de Jean-Pierre Melville, montrant les Allemands défiler sur les Champs Elysées, retentit en fond: "STOP", intime le parti communiste dans un encart noir. "Et si en 2016 on arrêtait de propager la peur pour reconstruire l'espoir et la fraternité!", ajoute-t-il. Le film s'achève sur des images de manifestations de militants communistes avec force drapeaux rouge, sur la chanson "On lâche rien" de HK et les Saltimbanks, hymne de la campagne du Front de gauche à la présidentielle de 2012.