Pollution de l'air : le préfet pourra interdire certains chauffages au bois dans certaines zones

  • A
  • A
Pollution de l'air : le préfet pourra interdire certains chauffages au bois dans certaines zones
La vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, est particulièrement concernée par ce type de pollution@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Face à l'importante émission de particules fines des chauffages au charbon, les députés ont adopté vendredi un amendement permettant au préfet d'en interdire l'usage dans certaines zones. 

Les députés ont adopté vendredi un amendement du gouvernement pour permettre au préfet, dans les zones couvertes par un plan de protection de l'atmosphère, d'interdire l'usage d'appareils de chauffage polluants et en particulier les foyers ouverts et les appareils de chauffage au charbon.

Un mode de chauffage émetteur de particules fines. Au niveau national, l'utilisation du chauffage au bois "représente près de la moitié des émissions de particules fines (PM2.5) issues principalement d'appareils de chauffage au bois peu performants", explique le gouvernement dans son amendement au projet de loi logement.

Plusieurs études montrent que "les foyers ouverts émettent, pour une même quantité d'énergie produite, entre 13 et 30 fois plus de particules fines qu'un foyer fermé, selon leurs performances", ajoute-t-il. Cette situation est notamment celle de la Vallée de l'Arve (Haute-Savoie) et de l'Île-de-France.