Plan "grand froid" : réunion ministérielle mercredi matin à l'Élysée

  • A
  • A
Plan "grand froid" : réunion ministérielle mercredi matin à l'Élysée
Les ministres de l'Environnement et de l'Énergie, du Logement, des Affaires sociales et de l'Intérieur, Ségolène Royal, Emmanuelle Cosse, Marisol Touraine et Bruno Le Roux, seront présents.@ AFP
Partagez sur :

Les ministres de l'Environnement et de l'Énergie, du Logement, des Affaires sociales et de l'Intérieur seront réunis autour de François Hollande, mercredi matin pour évoquer la vague de froid en France. 

Le président François Hollande présidera mercredi matin une réunion ministérielle sur "la mise en oeuvre du plan grand froid", a annoncé l'Élysée mardi. Alors que la vague de froid qui a saisi la France doit s'intensifier mercredi, le Premier ministre Bernard Cazeneuve participera à cette réunion, qui se déroulera également en présence des ministres de l'Environnement et de l'Énergie, du Logement, des Affaires sociales et de l'Intérieur, Ségolène Royal, Emmanuelle Cosse, Marisol Touraine et Bruno Le Roux.

Un froid renforcé mercredi. L'air vif et sec tombé sur la France et venu d'Europe centrale arrive par le Nord-Est, générant des températures de 5 à 10° en dessous des normales de saison, selon Météo-France. Inédit depuis cinq ans, ce coup de froid s'étendra mercredi vers l'Ouest, renforcé par la bise.

En prévision du froid, le gouvernement a mis en place un "pilotage national quotidien" pour anticiper les besoins. Un "bilan quotidien des besoins" doit être établi par les préfets.

Plan grand froid déjà activé en Ile-de-France. En Ile-de-France, le plan grand froid est activé depuis la fin de la semaine dernière et a atteint le niveau 2, "bleu foncé" lundi matin, c'est-à-dire qu'il correspond à des températures comprises entre -10° et -18°, selon la préfecture de région.

Ce niveau 2 prévoit, outre l'augmentation des maraudes, une hausse du nombre de places d'hébergement ouvertes (+348 en Ile-de-France) et la réunion d'une cellule de crise tous les jours. En Île-de-France, "on a sept jours de plan grand froid à venir", a assuré une source préfectorale.