Pierre Laurent : "nous manifesterons pacifiquement jeudi"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le secrétaire national du PCF a assuré mercredi sur Europe 1 que la manifestation de jeudi aurait bien que lieu de manière "pacifique", malgré les menaces d'interdiction de l’exécutif. 

"Nous manifesterons, tranquillement et pacifiquement comme nous le faisons depuis le début", a assuré Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, alors que le gouvernement menace depuis quelques jours d'interdire la manifestation anti loi Travail de jeudi. "Il y aura énormément de monde à cette manifestation, donc il serait irresponsable que le gouvernement ne donne pas d'autorisation", a-t-il poursuivi, déterminé. 


Mise à jour à 13 heures mercredi : les syndicats ont finalement obtenu le droit de manifester jeudi sur un parcours décidé par le ministère de l'Intérieur. Suivez l'évolution de la situation sur notre essentiel en direct

"Une liberté publique fondamentale". "Le gouvernement a fait une très grave erreur en mettant le doigt dans l’hypothèse de l'interdiction de la manifestation, parce que c'est une liberté publique fondamentale", a-t-il encore déploré. "Il n’y a pas d’incidents dans les cortèges des manifestants, mais en dehors des cortège", a-t-il affirmé, voulant mettre hors de causes les syndicats dans les violences et les casses des dernières manifestations.

Bras de fer. Les syndicats souhaitaient initialement défiler entre la place de la Bastille et la place de la Nation. Un trajet court pour "tenir compte" selon eux, des conditions de sécurité. Le parcours a été catégoriquement refusé par la préfecture de police de Paris. Les autorités ont proposé aux syndicats un rassemblement statique, rejeté par ces derniers.

Pierre Laurent a par ailleurs appelé à la "suspension du débat parlementaire" du texte en ce moment étudié au Sénat et au redémarrage des négociations entre gouvernement et syndicat.