PenelopeGate : "François Fillon est affecté mais ne veut pas se laisser abattre"

  • A
  • A
PenelopeGate : "François Fillon est affecté mais ne veut pas se laisser abattre"
François Fillon veut contre-attaquer après l'affaire concernant l'emploi de sa femme.@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

Anna Cabana a interviewé François Fillon pour "Le Journal du Dimanche". Elle décrit un homme touché qui cherche désormais à se défendre et à relancer sa campagne.

François Fillon très offensif ce matin dans Le Journal du Dimanche. Il dénonce les forces qui sont à l'oeuvre pour le faire taire et suspecte un "clan" de vouloir affaiblir sa candidature. Le candidat de la droite pour la présidentielle affirme qu'il se battra jusqu'au bout. Il explique que les niveaux de rémunération de sa femme évoqués dans cette affaire sont faux, que l'on mélange le brut et le net. La chef du service politique du JDD, Anna Cabana, qui a participé à l'interview, décrit un François Fillon touché par l'affaire mais qui refuse de baisser les bras.

Conscience du danger. "C'est un homme qui ne veut pas se laisser abattre. Clairement, il est affecté par cette affaire mais il est obnubilé par l'idée de ne pas se laisser museler", décrit Anna Cabana. "Il est habité par l'idée que quelque chose d'ignoble, d'immonde lui est tombé dessus et qu'il faut se défendre. Il a conscience du danger immense qu'il est en train d'encourir".

Tourner la page. François Fillon veut et doit désormais tourner la page pour relancer sa campagne. "Le meeting de cet après-midi est capital pour lui, il faut qu'il retrouve la capacité à parler d'autre chose que de cette affaire qui lui est tombée sur la tête", analyse Anna Cabana. "Sa stratégie maintenant, c'est de regarder les Français dans les yeux et de leur dire 'Si je suis mis en examen, je renoncerai à ma candidature à la présidentielle. En attendant, je me défends, je m'indigne et je livre mon programme'".