Pacte de responsabilité : Hollande précise son calendrier

  • A
  • A
Pacte de responsabilité : Hollande précise son calendrier
@ REUTERS
Partagez sur :

INFO E1 - Le président devrait en dévoiler les contours au lendemain du second tour des municipales.

L’INFO. La droite s’agite, et la gauche réplique. François Hollande, lui, se fait discret et laisse Jean Marc Ayrault monter au Front. La priorité du chef de l’Etat n’est pas de commenter l’actualité, mais d’avancer sur son pacte de responsabilité, qui doit sauver son quinquennat autant que le pays. Et désormais, sa stratégie est fin prête pour reprendre la main, avec un calendrier de plus en plus précis.

Rendez-vous au lendemain des municipales. Le président a l’intention de présenter dans le détail son pacte juste après le second tour des élections municipales. Les dates du 31 mars, du 2 ou du 3 avril sont actuellement à l’étude. Sur le fond, les choses se précisent également. Concernant la baisse annoncée de 30 milliards de charges, elle se répartira entre les 20 milliards du Crédit impôt compétitivité emploi (CICE), qui est déjà lancé, et 10 milliards supplémentaires qui seront essentiellement des baisses de cotisations sur les petits salaires, c’est-à-dire les gens qui gagnent entre le smic et 1,6 fois le smic. "Sur la feuille de paie, l'employeur verra exactement quel est le niveau des cotisations sociales payées et autour du smic, on va arriver à un niveau de quasiment zéro. C'est important, la lisibilité", a-t-on expliqué au gouvernement. Objectif : générer très vite des embauches.

Le plan d’économies, deuxième acte. Mais les baisses de charges concerneront aussi, dans une moindre mesure, les salaires plus élevés pour aider les entreprises en concurrence avec l’international à garder leurs employés les plus qualifiés. L'équilibre n'est pas encore fixé et les consultations se poursuivent, notamment avec le patronat, mais l'objectif est d'accentuer l'aide aux entreprises les plus confrontées à la concurrence mondiale.

 Autre temps fort pour le président : le plan triennal d’économies – les fameux 50 milliards de dépenses en moins – sera présenté avant la date butoir du 21 avril. Et c’est dans la foulée de ces deux annonces que l’Assemblée devrait voter la confiance au gouvernement.

sur le même sujet, sujet,

INTERVIEW E1 - Tavares : le Pacte de responsabilité, "nous ne comptons pas dessus"

INFO - Pacte de responsabilité : premier accord sur les contreparties