Notre-Dame-des-Landes : Si un aéroport est construit, il n'aura qu'une piste, prévient Royal

  • A
  • A
Notre-Dame-des-Landes : Si un aéroport est construit, il n'aura qu'une piste, prévient Royal
La ministre de l'Environnement a annoncé que 200 hectares seront rendus aux agriculteurs à Notre-Dame-des-Landes, même si l'aéroport est construit @ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Si un aéroport est construit à Notre-Dame-des-Landes, il n'aura qu'une seule piste, au lieu des deux actuellement prévues, a prévenu Ségolène Royal, mercredi. 

Si un aéroport est construit à Notre-Dame-des-Landes, il n'aura qu'une seule piste, au lieu des deux actuellement prévues, a prévenu mercredi la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, au lendemain de la publication d'un rapport d'experts estimant que le projet actuel est "surdimensionné".

"200 hectares seront rendus aux agriculteurs". "S'il y a décision de transférer (l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes, ndlr), le rapport s'appliquera, je vous le dis. Ça sera en effet une seule piste. Ce n'est pas la peine de faire croire aux gens que ce sera autrement. 200 hectares seront rendus aux agriculteurs", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse.

Selon la synthèse d'une soixantaine de pages publiée par les experts, mardi, le choix de Notre-Dame-des-Landes "apparaît encore comme un compromis acceptable, malgré des difficultés à ne pas sous-estimer". "Au lieu d'un projet à deux pistes de 3.600 m, dont l'une à 60 m de largeur, qui était celui d'un aéroport à vocation intercontinentale, la mission suggère de retenir un projet à une seule piste de 2.900 m de longueur et 45 m de largeur, jugée suffisante pour les besoins d'un trafic essentiellement intra-européen", préconisait-il.