NKM, ministre qui fâche

  • A
  • A
NKM, ministre qui fâche
Nathalie Kosciusko-Morizet et son ambition fâchent certains ministres et conseillers de l'Elysée.@ Reuters
Partagez sur :

Les ambitions de la ministre de l’Ecologie font grincer des dents dans son propre camp.

 Vendredi dernier à Paris, des agriculteurs en colère ont déversé de la terre devant les bureaux de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie. Les manifestants entendaient ainsi protester contre l’empilement des mesures environnementales prises par le gouvernement. Mais la ministre ne fâche pas que le monde rural, au poids électoral indéniable.

Selon les informations d’Europe 1, cette mésaventure de NKM n’a en effet pas fait que des malheureux au sein du gouvernement. Certains jeunes ministres, surtout, n’ont pas été mécontents de voir leur collègue chahutée. Certains étaient même au courant de cette opération coup-de-poing avant qu’elle ait lieu.

Elle vise le porte-parole du candidat Sarkozy

Même du côté de l’Elysée, la ministre de l’Ecologie exaspère. Plusieurs conseillers la trouvent arrogante, la qualifient d’égérie des bobos, et lui reprochent qui ne va pas assez au combat. "Elle pourrait être un des ministres d’ouverture du PS", lâche même l’un d’entre eux pour conclure ce portrait peu élogieux.

Si Nathalie Kosciusko-Morizet dérange jusqu’à ébranler la solidarité gouvernementale, c’est parce qu’elle ne cache pas ses ambitions. La ministre de l’Ecologie fait partie des favoris pour occuper l’un des postes prestigieux de porte-parole du futur candidat Sarkozy.

Dernière étoile du sarkozysme

Et il n’y a pas une semaine effectivement où elle ne s’affiche au côté du président de la République pour une visite de terrain. Surtout, elle est l’une des dernières survivantes des étoiles du sarkozysme. Rama Yade ou encore Rachida Dati ont disparu, mais elle est toujours là, prête au combat.

Alors en attendant un éventuel signe de Nicolas Sarkozy, elle multiplie les gestes de bonne grâce, rappelle volontiers qu’elle passe bien à la télé. Elle avance aussi avoir fait autant d’audience dernièrement que François Hollande lors de son passage au 20-Heures de TF1.