Sarkozy en jet privé : "c'est extrêmement rare"

  • A
  • A
Sarkozy en jet privé : "c'est extrêmement rare"
Nicolas Sarkozy à Tripoli, en mars 2013.@ MAHMUD TURKIA / AFP
Partagez sur :

L'UMP a payé 3.200 euros un aller-retour de son président pour un meeting en Normandie, mardi.

A l'UMP, les militants sont priés d'apporter leur sandwich au congrès de samedi, mais le patron se déplace en avion privé. Nicolas Sarkozy a eu recours à un appareil privatisé pour se rendre au Havre, où il a tenu mardi un meeting très offensif contre François Hollande. Un "taxi-jet" dont la facture de 3.200 euros a été réglée par l'UMP, a révélé mercredi Le Petit Journal de Canal+.

Interrogé par l'émission, l'entourage de Nicolas Sarkozy invoque "des raisons de logistique" et fait valoir que le train et la voiture sont "plus longs et plus fatigants".

Dette de 69 millions d'euros. Un avion privé pour parcourir 177 kilomètres, voilà qui contraste avec la sobriété affichée de l'UMP. En grandes difficultés financières, le parti doit encore rembourser 69 millions d'euros de dettes. C'est d'ailleurs Nicolas Sarkozy lui-même qui s'est récemment chargé de négocier avec les banques, comme l'a révélé Europe 1. Samedi, l'UMP tiendra à Paris un congrès dont le coût a été limité à environ 500.000 euros.

"C'est tout à fait exceptionnel". Interrogé par Europe 1, le député Daniel Fasquelle, trésorier de l'UMP, balaie toute polémique. "C'est tout à fait exceptionnel, extrêmement rare et c'est arrivé deux fois depuis qu'il est président", assure-t-il. S'il concède "un coût qui n'est pas négligeable", Daniel Fasquelle affirme que "le président Sarkozy prend directement à sa charge de très nombreuses dépenses qu'il ne se fait pas rembourser".