Marine Le Pen : "Tout a été fait pour que nous perdions la guerre" contre le terrorisme

  • A
  • A
Marine Le Pen : "Tout a été fait pour que nous perdions la guerre" contre le terrorisme
"Il faut maintenant arrêter la naïveté", a aussi déclaré la présidente du FN. @ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

La candidate FN à l'élection présidentielle veut expulser les fichés S étrangers et déchoir de leur nationalité les fichés S binationaux.

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a estimé vendredi, au lendemain de l'attaque sur les Champs-Elysées, que "depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous perdions" la "guerre" contre le terrorisme.

"Une guerre asymétrique, révolutionnaire". "La guerre qui nous est menée est asymétrique, révolutionnaire (...), cette guerre nous est menée sans pitié et sans répit. Chacun comprendra que nous ne pouvons pas la perdre. Or depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a été fait pour que nous la perdions", a dénoncé Marine Le Pen depuis son QG de campagne parisien, au lendemain d'un attentat sur les Champs-Elysées au cours duquel un policier a été tué.


"Expulser les fichés S étrangers". "Il faut maintenant arrêter la naïveté, regarder tout cela avec lucidité et fermeté, expulser les fichés S étrangers, poursuivre et déchoir de leur nationalité les fichés S qui sont binationaux, et les fichés S français il faut les poursuivre sur la base de l'article 411-4, c'est-à-dire de l'intelligence avec l'ennemi. Il faut renforcer les moyens policiers, moyens moraux et matériels", a-t-elle prôné sur RFI vendredi.