Marine Le Pen est candidate aux législatives à Hénin-Beaumont

  • A
  • A
Marine Le Pen est candidate aux législatives à Hénin-Beaumont
Marine Le Pen sera candidate aux législatives à Hénin-Beaumont.@ Capture d'écran TF1
Partagez sur :

Marine Le Pen a indiqué jeudi qu'elle était bien candidate aux législatives dans la circonscription d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais.

Marine Le Pen l'a officialisé sur TF1, jeudi soir : elle sera bien candidate aux législatives dans la circonscription d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, mairie FN tenue par Steeve Briois où elle a fait 58,2% des voix au second tour de la présidentielle. "Je n'ai pas particulièrement hésité, j'ai juste attendu pour rendre publique ma décision (...) J'ai une relation affective très forte avec les habitants des bassins miniers", a justifié l'ex-candidate FN à l'Élysée battue par Emmanuel Macron.

Les cas Philippot et Maréchal-Le Pen. Marine Le Pen en a aussi profité pour évoquer les prises de distance de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen et de son bras droit, Florion Philippot : "Marion est une jeune maman, elle a choisi de passer quelque temps dans le privé. Je la comprends. Florian a monté un think-tank, très bien". Députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen a décidé de ne pas se représenter en juin, exprimant son souhait d'accorder davantage de temps à son enfant et d'intégrer une entreprise privée. De son côté, le numéro 2 du FN a lancé son mouvement en marge du parti, "Les Patriotes".

"Ce débat a été raté". Interrogée sur sa responsabilité dans la large défaite du Front national au second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen a exprimé quelques regrets sur le débat de l'entre-deux-tours, qui a tourné par moments au pugilat : "Incontestablement, il y a ce débat qui a été raté, il faut le dire, je le dis très clairement. J'ai souhaité mettre en avant les très grandes craintes que je nourrissais à l'égard d'Emmanuel Macron. Je l'ai fait avec fougue, passion, peut-être trop de fougue, trop de passion, certains n'attendaient pas cela, dont acte", a-t-elle reconnu. 


En réaction à la candidature de sa fille, Jean-Marie Le Pen a fait retirer jeudi soir une candidature aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais où se présentera Marine Le Pen. "À la demande personnelle de Jean-Marie Le Pen et dans le cadre du respect du partenariat politique entre le Parti de la France et les comités Jeanne (présidés par Jean-Marie Le Pen, ndlr) pour ces élections législatives, le Parti de la France annonce qu'il retire sa candidature dans la 11eme circonscription du Pas-de-Calais", a annoncé Carl Lang, président du Parti de la France, dans un communiqué. Jean-Marie Le Pen, Carl Lang et Alain Escada, présidents respectifs des Comités Jeanne, du Parti de la France (PdF) et de Civitas (extrême droite catholique), escomptent présenter ensemble 150 à 200 candidats pour les législatives.