Marine Le Pen au Liban les 19 et 20 février

  • A
  • A
Marine Le Pen au Liban les 19 et 20 février
Marine Le Pen est en quête d'une stature internationale.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

La candidate FN à la présidentielle se rendra au Liban dimanche et lundi. Elle doit y rencontrer le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri.

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle, se rendra les 19 et 20 février au Liban où elle doit rencontrer le président Michel Aoun et le Premier ministre Saad Hariri, a affirmé mercredi une source gouvernementale libanaise. "Marine Le Pen sera à Beyrouth le 19 et le 20 et rencontrera lundi Michel Aoun et Saad Hariri", a indiqué cette source sous couvert d'anonymat. Début février, des sources du FN et un responsable politique libanais avaient indiqué que la présidente du parti, en quête de stature internationale, se rendrait le 10 et le 11 du mois, mais ce déplacement n'avait finalement pas eu lieu.

Un geste envers les chrétiens d'Orient. Marine Le Pen veut à travers cette visite faire un geste envers les chrétiens d'Orient, avait indiqué une source du FN. Michel Aoun est un proche du Hezbollah chiite libanais, qui combat en Syrie aux côtés du régime de Bachar al-Assad. À son élection en octobre, il s'est dit à égale distance de toutes les parties libanaises. Quant à Saad Hariri, il est farouchement hostile au pouvoir à Damas qu'il accuse d'avoir planifié l'assassinat de son père, l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, en 2005.

La défense du président syrien. Marine Le Pen s'est démarquée de la classe politique française en prenant la défense de Bachar al-Assad et appelant à dialoguer avec lui. "Écoutez les Syriens, et vous verrez que ce qu'ils attendent, c'est que Bachar al-Assad gagne cette guerre contre les fondamentalistes islamistes", a-t-elle affirmé au mensuel Causeur début janvier, en référence aux groupes djihadistes comme l'Etat islamique.