Macron, c’est dur dur d’être candidat

  • A
  • A
Macron, c’est dur dur d’être candidat
@ AFP
Partagez sur :

L’ancien ministre de l’Economie peine, pour le moment, à structurer efficacement son mouvement.

INFO EUROPE 1

Emmanuel Macron se transforme en formateur d'entreprises. L’ancien ministre réunit ce samedi près de 500 cadres de son mouvement à Paris. Beaucoup sont de purs novices en politique et partent de zéro. Il s'agit de fixer une feuille de route et des objectifs. "En Marche" revendique aujourd'hui plus de 1.700 comités locaux dans le pays, 90.000 adhérents et des finances au beau fixe. Mais, et c'est une information d’Europe 1, la réalité derrière ces chiffres est un peu moins reluisante.

"C'est une coquille vide". Pas de sections, pas de fédérations, pas de bureaux... Chez Emmanuel Macron, pour créer un comité local, deux clics sur Internet suffisent. "C'est une organisation horizontale", se défend l'ancien ministre. "C'est le niveau zéro de la structure, c'est une coquille vide", raillent ses adversaires.

Emmanuel Macron revendique plus de 90.000 adhérents. Mais s'inscrire sur un site, c'est une chose, et animer des réunions chaque semaine, aller sur les marchés, partir en campagne, c'est bien différent. D'après nos informations, ces comités locaux recensent aujourd'hui 6.800 membres. Moyenne : quatre membres par groupe. On est encore loin d'une armée organisée et prête au combat.

"Les garanties financières, les gages immobiliers, on ne les a pas". Quant aux finances, le compteur devrait dépasser trois millions d'euros de dons d'ici la fin du mois. C'est prometteur, certes, "mais il nous en faut 9 pour un premier tour", expliquent ses équipes. Et les banques ne prêtent pas juste sur un nom. "Les garanties financières, les gages immobiliers, on ne les a pas", reconnaissent les proches d'Emmanuel Macron.

Les choses ne se débloqueront pas avant une candidature officielle. D'ici là, les levées de fonds se poursuivent. Le dernier diner avec chefs d'entreprise et espoirs de gros chèques c'était vendredi soir à Toulouse.