Législatives : un taux d'abstention record

  • A
  • A
Législatives : un taux d'abstention record
Le taux d'abstention devrait largement dépasser les 50%.
Partagez sur :

Selon des résultats toujours partiels, l'abstention atteint un peu plus de 56,64% au second tour du scrutin, dimanche. Cela constitue un record sous la Vème République. 

L'ESSENTIEL

C'est peut-être le résultat le plus évoqué dimanche soir, après le deuxième tour des élections législatives : l'abstention. Sur 97% des bulletins dépouillés à 1h45, elle atteint 56,64% ce qui constitue un record sous la Vème République et une hausse par rapport au premier tour, lorsqu'elle s'élevait à 51,29% des inscrits. 

Les trois infos à retenir :

- La participation était historiquement basse à midi et à 17 heures, dimanche

- Sur 97% des bulletins dépouillés, l'abstention est de 56,64% à 1h45

- Il s'agit d'un record sous la Vème République

Un record historique. À 1h45, sur 97% des bulletins dépouillés, le taux d'abstention est de 56,64%, selon les chiffres officiels fournis par le ministère de l'Intérieur. Il s'agit du plus fort taux d'abstention au second tour des élections législatives sous la Vème République. 

À 17 heures, 11 points de moins qu'en 2012. Le taux de participation au second tour des élections législatives en métropole atteignait 35,33% dimanche à 17 heures, en forte baisse par rapport au premier tour à la même heure (40,75%) et en recul de plus de 11 points par rapport au second tour à la même heure en 2012. Il y a cinq ans, la participation avait été de 46,42% à 17 heures au second tour. Au second tour de la présidentielle, le 7 mai, la participation avait atteint 74,56%.

A midi, également en forte baisse. A midi, la participation était également en fort recul, avec 17,75% contre 19,24% au premier tour. Lors des élections législatives passées, le taux de participation au second tour à la mi-journée en métropole s'était établi à 21,41% en 2012, à 22,89% en 2007 et à 20,79% en 2002.