Législatives : Lalanne, Dahan… le score des candidats insolites

  • A
  • A
Législatives : Lalanne, Dahan… le score des candidats insolites
Francis Lalanne@ LIONEL BONAVENTURE
Partagez sur :

Plusieurs personnalités, parmi lesquelles le chanteur Francis Lalanne ou l’humoriste Gérald Dahan, ont participé au premier tour des élections législatives. 

Les électeurs ne s’attendaient sans doute pas à voir leurs visages sur les affiches électorales, mais ces personnalités ont bien décidé de se présenter aux élections législatives. Parmi ces têtes connues, le chanteur Francis Lalanne, le réalisateur François Ruffin ou encore l’humoriste Gérald Dahan. Europe 1 fait le point sur les résultats de ces candidats insolites.

  • Marie Sara

L’ancienne torera Marie Sara va livrer un duel avec Gilbert Collard, le député FN sortant de la 2e circonscription du Gard. La candidate investie par REM est arrivée deuxième du premier tour avec 32,16% des voix, à un souffle de l’avocat (32,27%). L’issue de ce duel est donc plus qu’incertaine.

  • Francis Lalanne et Dieudonné

Francis Lalanne et Dieudonné ont tous les deux été éliminés du premier tour dans la 1ère circonscription de l’Essonne, celle de Manuel Valls. Le chanteur, suppléant du candidat du mouvement 100% La force Eco-citoyenne, a récolté 1,08% des voix. Un score inférieur à l’humoriste Dieudonné (3,84%), lui aussi candidat dans cette circonscription où Manuel Valls est arrivé en tête (25,45%).

  • Cédric Villani

Le mathématicien Cédric Villani est très bien placé pour intégrer l’Assemblée nationale. Le candidat REM est arrivé largement en tête avec 47,46% des voix, loin devant la candidate LR Laure Darcos (16,82%).

  • Franck de Lapersonne

Le comédien Franck de Lapersonne ne siègera pas sur les bancs de l’Assemblée nationale. Avec 15,9% des voix, le candidat FN a été éliminé dès le premier tour dans la 1ère circonscription de la Somme. Il est arrivé loin derrière le candidat REM et le réalisateur François Ruffin. Une circonscription où Marine Le Pen était pourtant arrivée en tête  à la fois au premier (28,8%) et au second tour (57,5%) de la présidentielle.

  • Gérald Dahan

L’humoriste et imitateur Gérald Dahan a été éliminé dès le premier tour dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Avec 8,31% des voix, il est arrivé très loin derrière les candidats REM et UDI.

  • Eric Halphen

Le juge Eric Halphen est en ballottage favorable avant le second tour dans la 2e circonscription du Calvados. Le candidat REM est largement en tête (34,31%), devant la candidate PS Laurence Dumont (20,37%). 

  • Babeth de Rozières

Candidate pour Les Républicains dans la 17ème circonscription de Paris, la médiatique cuisinière guadeloupéenne ne recueille que 6,5% des voix. Elle termine en sixième position, loin derrière Béatrice Faillés, la candidate LREM (31%) et Danièle Obono, représente de la France Insoumise (17%). A noter dans cette circonscription que Ian Brossat, conseiller municipal communiste est éliminé (10,4%) et que le député socialiste sortant Daniel Vaillant est balayé (6,6%).

  • Isabelle Laeng, alias Cindy Lee

L’ancienne strip-teaseuse, fondatrice du Parti du plaisir était candidate dans la 7ème circonscription de Paris. Sans surprise, elle n’obtient que 0,4% des voix. C’est (très) loin du candidat LREM Pacôme Rupin (43%) et de Patrick Bloche, le député PS sortant, en position très défavorable (16%).

  • Anne Trotreau

Son patronyme semblable au petit âne fictif bien connu des enfants a mis la candidate suppléante de Lutte Ouvrière dans le Maine-et-Loire dans la lumière (à ses dépens). Insuffisant toutefois pour que le candidat officiel, Didier Lizé, dépasse les 0,7% dans la 4ème circonscription du département. C’est Laëtitia Saint-Paul, pour LREM, qui arrive largement en tête (38,2% des voix) et sera opposé au candidat UDI Éric Tournon.