Le Parti communiste a investi 484 candidats pour les législatives

  • A
  • A
Le Parti communiste a investi 484 candidats pour les législatives
Le Parti communiste a fait le choix de se désister dans certaines circonscriptions pour soutenir des candidats de la France insoumise. @ FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :

Le Parti communiste a fait le choix de se désister dans certaines circonscriptions pour soutenir des candidats de la France insoumise. 

Le Parti communiste a publié mardi une liste de 484 candidats investis pour les législatives, avec le choix de se désister dans certaines circonscriptions pour soutenir des candidats de La France insoumise, EELV, du PS ou d'Ensemble!.

Dans cette liste à parité homme-femme, le PCF soutient notamment les candidatures de Clémentine Autain (Ensemble!), de la féministe Caroline de Haas ou de François Ruffin, investi par La France insoumise. Malgré de très fortes dissensions avec le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, le PCF a également retiré ses candidats dans plusieurs circonscriptions des Bouches-du-Rhône, notamment la 4e où se présente l'ancien candidat à la présidentielle.

Moyenne d'âge : 51 ans. Au total, 40% des candidats présentés par le PCF ont "moins de 50 ans, dont 20% ont moins de 40 ans". La moyenne d'âge est de 51 ans, a précisé le PCF dans un communiqué. Un quart des candidats sont des retraités, 26% des employés, 20% des fonctionnaires et 7% des ouvriers. De même source, "70% n'ont jamais encore exercé de mandat électif".

Pas d'accord avec les Insoumis. Malgré le soutien du Parti communiste à la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, les deux mouvements n'ont pas réussi à s'entendre sur des candidatures communes plus nombreuses. Outre la question financière, les deux parties reconnaissent une différence de vue stratégique. La France insoumise souhaite mener une campagne nationale avec une identification visuelle unique et très claire, et une campagne basée sur son programme à la présidentielle, "l'Avenir en commun" dans le but d'obtenir la majorité et de contraindre le président Emmanuel Macron à une cohabitation.



L'affiche de campagne, présentée mardi à la presse reprend celle utilisée pour la présidentielle, avec un grand portrait de Jean-Luc Mélenchon, auquel sont accolés les portraits du binôme candidat. Le logo de La France insoumise, le phi grec, est représenté en bonne place, de même que le slogan "la force du peuple".



Un "désaccord profond" sur le rassemblement à gauche. De son côté, le PCF estime que "la diversité n'est pas un problème" et refuse l' "exigence d'un alignement" politique mais aussi visuel demandé par le mouvement de Jean-Luc Mélenchon. "Nous avons un désaccord profond sur notre conception d'un rassemblement à gauche à vocation majoritaire: imposer une force hégémonique, ou installer une vraie coalition de projet", constate un membre de la direction.