Le FN ménage ses sensibilités internes

  • A
  • A
Le FN ménage ses sensibilités internes
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Après deux jours et demi de séminaire, le Front national se félicite d'avoir accompli un "bel exercice de démocratie interne".

Circulez, il n'y a rien à voir : le séminaire organisé par le Front national depuis vendredi s'est achevé dimanche et ses organisateurs assurent que tout s'y est très bien passé. Au point qu'il n'y aurait plus de problème au sein de l'organisation tiraillée entre différentes lignes politiques. "Résolument, le Front national a mis le cap sur 2017", se félicite un communiqué du parti, saluant "un très bel exercice de démocratie interne".

Opération de communication. Après la défaite des régionales, plusieurs lignes avaient pu apparaître au Front national, notamment sur la question économique et le débat autour de la sortie de l’euro. A la fin de ce week-end, les divergences sont enterrées. Elles ne porteraient pas sur le fond, mais sur la manière de s’exprimer. C’est donc surtout une opération de communication que le FN veut mener.

Tout le monde se range désormais derrière le thème de la souveraineté, souveraineté monétaire avec la sortie de l’euro, mais aussi souveraineté des frontières, souveraineté législative. Une manière de contenter tout le monde : ceux qui veulent garder la sortie de l’euro comme pilier du programme du FN et ceux qui aimeraient ouvrir le parti à d’autres sujets.

Pas de changement de nom. Ce qui est sûr à l'issue de ces deux jours et demi de séminaire, c’est que le Front national ne changera pas de nom avant la présidentielle en 2017. La question a été tranchée. "I y a des choses plus importantes à traiter", explique un cadre du parti.